La saignée continue à Rewmi: après Me Nafissatou Diop, Idy perd son n°2 reçu par le président Sall

Entre l’Alliance pour la République (APR) du président Sall et Rewmi d’Idrissa Seck, la messe est loin d’être dite. Les coups bas continuent entre les ex-alliés dans le cadre de la coalition Benno Bokk Yaakaar. Après avoir convaincu la célèbre notaire, Me Nafissatou Diop de rejoindre le parti présidentiel, le secrétaire général de l’APR et non chef de l’Etat, Macky Sall a reçu le 21 septembre dernier le n°2 de Rewmi qui n’est autre que l’ancien président de l’Assemblée nationale, Youssou Diagne. Malgré le refus du maire de Thiès, ce dernier a répondu à l’appel et annoncé son départ de la formation orange.



La saignée continue à Rewmi: après Me Nafissatou Diop, Idy perd son n°2 reçu par le président Sall
Eminent membre de Rewmi de l’ancien premier ministre sous Wade, Youssou Diagne démissionne. Il quitte Idrissa Seck après plusieures années de compagnonnage. Tout comme Me Nafissatou Diop qui avait évoqué la même raison pour rejoindre l’Alliance pour la République (APR) du président Sall, l’ancien président de l’Assemblée nationale se dit frustré par le manque de considération de son désormais ex-leader politique.

 « Il se reconnaît plus dans ce parti, il apprend les décisions au même titre que l’opinion, il n’est plus consulté sur les grandes orientations prises lors des rencontres de ce parti » souffle un de ses proches qui susurre que le Président Macky Sall l’a récemment reçu en audience.

Ce, le 21 septembre dernier au grand damne du maire de Thiès qui avait tenté de le dissuader d’y aller.
 En effet, « avant de rencontrer le Président de la République, Youssou Diagne avait pris langue avec Idrissa Seck. Ce dernier l’avait fortement déconseillé d’y aller » informe le proche de l’ex président de la représentation nationale qui lui aurait servi un refus dans la mesure où selon toujours le proche, en tant qu’ancien président d’une institution, il ne pouvait refuser de répondre à l’appel du Chef de l’Etat ».

Ce qui n’a pas du tout plus à Idrissa Seck qui est depuis lors en froid avec son n°2. Ce qui amène le membre du comité directeur de Rewmi a prendre ses responsabilités pour annoncer son départ même si pour l’heure, il n’a pas encore fait son choix politique, livre la presse du jour.




Jeudi 24 Octobre 2013 - 11:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter