La transhumance divise BBY: la LD rejette Awa Ndiaye et Cie, la présidence invoque la massification

Le président Sall ferait mieux de ne pas offrir de poste de responsabilité à l’ancienne ministre sous Wade qui a fini de rallier l’Alliance Pour la République (APR), Awa Ndiaye car la Ligue Démocratique (LD) ne l’acceptera pas. Le parti allié du successeur de Wade dans le cadre de la coalition Benno Book Yaakaar (BBY) qui affiche sa « gêne » de le voir s’adresser à « d’anciens grands responsables du défunt régime », ne manque pas de tirer à boulets rouges sur le président de la République dont le conseiller, Ndongo Ndiaye ne tarde pas à apporter la réplique. Ne voulant même entendre parler de transhumants, ce dernier parle de nouveaux adhérents venus aider le président Sall à construire une belle Nation.



La venue d’Awa Ndiaye et Cie au niveau de l’APR n’est pas pour plaire à certains alliés notamment la LD. « C’est assez clair que le président de la République s’adresse principalement aux transhumants. Si c’était des militants simples du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) où d’autres partis politiques, le problème n’allait pas se poser mais il s’agit précisément d’anciens grands responsables du défunt régime qui ont tout fait pour que Macky Sall ne soit pas élu et si ce n’était que leur volonté, Abdoulaye Wade serait encore président de la République et pour l’essentiel aussi, ce sont des gens qui ont maille à partir avec la justice », rage le porte-parole du pari allié du président dans la cadre de BBY.

 
Et Abdou Karim Fall d’enfoncer le clou avec le rapport de la Cour des comptes contre l’ancien ministre de la Femme et de la Famille sous Wade. « Tout le monde se souvient des rapports de la Cour des comptes sur la personne d’Awa Ndiaye qui vient de rallier l’APR, je pense que quand même, ce n’est pas du tout ce qu’on attendait du président Macky Sall, nous attendions de lui une rupture et cette rupture, ce n’est pas en prenant des actes majeurs…le Plan Sénégal Emergent (PSE), c’est aussi au niveau de la morale, de l’éthique politique ». La LD ne comprend pas que « Macky Sall veuille recycler des gens qui ont fait douze  (12) ans avec Abdoulaye Wade pour les remettre dans le pouvoir », « leur offrir encore des postes de responsabilités » ou « pour les protéger contre la justice ».

 
Plus que « gêné », le porte-parole du PIT se dit surpris car martèle-t-il, « nous sommes surpris de cette option du président Sall contre la vertu, la morale, la dignité et la loyauté, des vertus que nous sommes en train de perdre ». Et que si cela continue, « les jeunes qui observent la classe politique risquent d’avoir des problèmes de références » sur les ondes de la Rfm où le conseiller du président Sall, Ndongo Ndiaye ne manque pas d’apporter la réplique en ces termes.  
 

Le mot transhumant, je ne l’utilise pas trop. Je dis nouveaux adhérents d’où qu’ils viennent. Je vois en eux, des personnes qui ont décidé de venir accompagner le président Macky Sall pour avoir vu en lui, un président qui peut conduire les destinées de la Nation.  Aucun texte d’aucun parti ne l’interdit…Nous sommes dans un processus de massification donc d’accueil de nouveaux adhérents qui sont des Sénégalais qui appartenaient jadis à des formations politiques, il n’existe pas un laboratoire pour créer de nouvelles personnes, on ne peut que puiser dans l’existant. Il faudrait qu’on arrête la stigmatisation des sénégalais, nous sommes d’égale dignité ». Avant d’assurer que « le président Sall ne confiera jamais à quelqu’un qui a un dossier pendant en justice des deniers publics ou un poste ministériel ».
 

Membre du directoire de l’APR, Pape Ndongo Ndiaye qui parle de la décision de Me Djibril War, président de la commission des lois de l'Assemblée nationale et responsable apériste de Biscuiterie qui veut déposer une proposition de loi contre la transhumance à savoir de faire en sorte de « priver à tout transhumant ses fonctions de maire, député et élu local) pendant deux (2) ans », d’asséner : « Je ne défends pas Me Djibril War, je défends la cause du président Sall qui a le devoir de s’ouvrir à tous les sénégalais qui veulent adhérer à sa belle cause qui est de construire une belle nation ». 


Mardi 8 Avril 2014 - 16:21




1.Posté par Academicien le 08/04/2014 21:05
Le Sénégalais est-il Misogyne ?

Pourquoi la transhumance de Madame Awa Ndiaye vous choque-t-elle plus que celle d’un académicien, professeur d’université, qui transhume du PIT vers le PDS pour être Recteur de l’UGB puis à la 25ème heure (après la défaite du PR Wade) à l’APR pour être Ministre ?

Cette prouesse éternellement inégalable n’est-elle pas digne du Guinness World Records ?
Académicien transhumant.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter