«La vérité sur "l'affaire" Samba Thioub», Thierno Bocoum




Le fait d'avoir donné sa boîte postale pour permettre à sa soeur de récupérer de la nourriture qu'un ami de son frère aux États Unis devait faire venir de l'Ethiopie, a installé Samba Thioub dans un tourbillon médiatique où chacun se permet de dire du n'importe quoi. Il s'est retrouvé victime des failles d'un système de contrôle en étant destinataire d'un colis contenant du khat, des feuilles (la chambre d'accusation de la cour d'appel a déjà jugé que cette substance n'est pas considérée comme de la drogue à l'état actuel de notre législation. D'ailleurs dans beaucoup de pays c'est un produit qui se vend légalement comme se vend le Cola dans notre pays).
 
Pendant plusieurs jours nous suivons cette affaire avec beaucoup de peine. Nous rendons visite et soutenons notre frère.  Il va bien parce qu'il n'a rien à se reprocher. Sa soeur a fait un témoignage à la police et a confirmé tous les dires de Thioub.
 
Son frère aux États Unis a fait un témoignage et confirmé Thioub. Il m'a également envoyé dans ma boîte dès les premiers jours des documents sonores et un témoignage écrit avec tous les détails que nous avons transmis à qui de droit. Il a également porté plainte aux Etats-Unis pour avoir été abusé puisque son collègue lui avait demandé de l'aider à faire venir de la nourriture de son pays.
Le FBI a instruit l'affaire et le processus d'enquête est enclenché. Si nous n'avions pas tous ces éléments, cela ne nous aurait pas empêché de crier fort l'innocence de Thioub car nous le connaissons. Samba Thioub ne fume pas, ne boit pas, respecte ses prières, s'occupe de sa Maman et de sa petite famille. C'est un homme de conviction.

Connaissant les pratiques de nos adversaires, il m'a demandé récemment de ne plus venir lui rendre visite parce qu'il ne veut pas que le nom de notre parti soit mêlé à cette affaire mais j'ai refusé. Il a le soutien, l'assistance de ses parents, de ses amis, frères et sœurs de parti. Ceux qui en profitent et se délectent du malheur des autres devraient avoir honte.
Quand on essaie d'enfoncer un innocent qui devait être soutenu pour le malin plaisir de faire mal, cela dénote un comportement cynique et inacceptable.
 
Nous te soutenons Samba et la vérité jaillira tôt ou tard.
Qu'Allah te donne la force d'endurer d'une belle endurance cette douloureuse épreuve. 
Thierno Bocoum sur facebook. 


Vendredi 19 Février 2016 - 14:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter