La victoire balkanique de Lady Ashton



N’eûssent été la sagesse et le pragmatisme du général britannique Mike Jackson, les choses auraient pu gravement dégénérer, en ce mois de juin 1999. Son chef direct, l’américain Wesley Clark, fou de rage, souhaitait employer la manière forte contre les Russes.

Source : http://fr.rian.ru/tribune/20130429/198192161.html...


Lundi 29 Avril 2013 - 07:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter