Lamine DIACK- Président de l’Iaaf : « Me consacrer à l’athlétisme africain après ma retraite »



Lamine DIACK- Président de l’Iaaf : « Me consacrer à l’athlétisme africain après ma retraite »
« J’ai profité de chaque moment de mon mandat.  J’ai réussi car nous étions unis surtout au niveau de l’Afrique. Ainsi, après ma retraite, je vais me consacrer à l’athlétisme africain.  C’est avant tout mon continent ». Voila le souhait du président Lamine Diack, à la tête de l’instance mondial de l’athlétisme depuis 1999. La révélation a été faite  hier, en marge du séminaire des présidents de fédérations d’athlétisme, venus de plusieurs pays africains.

Lamine Diack en a aussi  profité, pour exhorter les patrons de l’athlétisme  africain, à promouvoir le retour de la discipline en milieu scolaire  afin de produire de meilleurs athlètes dans le futur. Comme c’est actuellement le cas en Jamaïque et dans beaucoup de pays des caraïbes.

« Il est important que l’athlétisme retourne à l’école. Commençons par les catégories pupilles et benjamines. Cette discipline  était le sport de base à l’école. Il faut y restaurer sa pratique comme le font les jamaïcains et certains pays des caraïbes » dixit l’ancien international de football.


Mercredi 4 Juin 2014 - 20:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter