Lamine Diack: sa famille soudée face aux soupçons de corruption

Au Sénégal, dans la grande famille de l’athlétisme mondial, le clan de Lamine Diack, ancien président de la fédération internationale, est soupçonné d’être au centre d’un système de corruption, sur des athlètes dopés. A Dakar, RFI s’est rendue dans la maison de la famille Diack qui est bien décidée à se battre.



« Voilà la photo. La devise était : un esprit sain dans un corps sain. Voilà les qualités qui lui ont été inculquées, étant jeune », nous explique Asma Demba Diack, 80 ans et petit frère de Lamine.

Sur les murs, les photos jaunies rappellent les réussites sportives et, sur le buffet, les coupes gagnées par la famille.

« La famille est vraiment très sereine. Je suis très serein parce que je connais bien mon frère. C’est un homme de principes ; c’est quelqu’un de droit. On ne connaît pas la corruption », a tenu à ajouter Asma Demba Diack.

Surnommé « Diack » ou encore « Prési » pour président, dans son quartier de Rebeuss, Lamine Diack est le plus souvent présenté comme une personne respectable mais beaucoup, comme son neveu Ibrahima, lui reprochent de ne pas savoir bien s’entourer.

« Il est un exemple ici, au Sénégal. Il n’y en a pas deux, mais c’est souvent son entourage qui pose des problèmes. Mais lui, est propre. Il est propre sur toute la ligne », a tenu à préciser, à RFI, le neveu de Lamine Diack.

L’ombre des deux fils, Massata et Khalil, planent dans ce dossier judiciaire. Dans la sérénité et l’attente, la famille a clairement prévenu qu’elle se battra pour Lamine Diack.

source:rfi.fr


Dior Niang

Samedi 7 Novembre 2015 - 09:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter