Lancement du PARIZ II : le Sénégal veut booster la production et la qualité du riz sénégalais

La Société nationale d’aménagement des terres du delta et de la vallée du fleuve Sénégal (Saed) a procédé au lancement de la deuxième phase du Programme d’amélioration de la productivité du riz dans les vallées hydro-agricoles de la vallée du fleuve Sénégal (PARIZ II). Cette occasion a été saisie par Samba Kanté, le directeur général de la Saed pour se prononcer sur l’apport d’une telle entreprise.



Lancement du PARIZ II : le Sénégal veut booster la production et la qualité du riz sénégalais
 «Le PARIZ II est spécifiquement dédié à la riziculture mais avec des maillons importants sur les bonnes pratiques agricoles », a déclaré le Samba Kanté qui relève qu’une telle initiative va efficacement contribuer à la réussite du Plan Sénégal émergent (Pse).

Sur les autres apports du projet, M. Kanté fait savoir : «Nous allons beaucoup travailler pour le renforcement de capacités des acteurs qui s’occupent des machines, renforcer ceux des techniciens sur les technologies nouvelles en matière de machinerie agricole, la transformation pour un riz de qualité pour une meilleure commercialisation».

Et dans cette même logique, il a informé que : «des experts sénégalais évoluant dans le domaine de l’irrigation, de la production, du machinisme agricole, de la commercialisation et du marketing seront envoyés au Japon, pour évaluer et développer en collaboration avec leurs homologues, un modèle d’exploitation hautement évolutif entre autres».
 
Présent à la cérémonie, le directeur de cabinet du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Lamine Lo, s’est inscrit sur la même longueur d’onde que le Dg de la Saed. En effet, il a soutenu que ce programme «cadre avec les objectifs du programme national d’autosuffisance en riz», pouvant avoir un impact très positif sur la production du riz au Sénégal.

Le PARIZ II a été concrétisé grâce à l’apport du gouvernement japonais à travers la Jica.

Ousmane Demba Kane

Mardi 11 Octobre 2016 - 18:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter