LdC : L'équipe type de la saison

Sacré face à la Juventus à Berlin, le Barça monopolise l'essentiel de ce onze européen à l'accent catalan.




 

Neymar :

Dernier buteur de cette édition 2014-2015, l’attaquant brésilien a su se montrer décisif à de nombreuses reprises durant la compétition, notamment face au Paris SG en quarts ou en demi-finale retour contre le Bayern. Il termine meilleur buteur avec 10 réalisations, à égalité avec Cristiano Ronaldo et Lionel Messi.

Alvaro Morata :

La scène européenne l’a révélé aux yeux du grand public. Buteur en finale mais aussi bourreau du Real en demi, l’avant-centre espagnol  a tout pour devenir l’un des attaquants incontournables de ces prochaines années.

Lionel Messi :

La Pulga a été comme d’habitude l’artisan principal des succès européens du Barça. Avec 10 buts, il trône avec Neymar en tête du classement des buteurs. On retiendra de sa compétition sa demi-finale contre le Bayern, où l’Argentin aura fait vivre un calvaire aux Munichois.

Andrès Iniesta :

Chef d’orchestre des Catalans et sans conteste meilleur jour de la finale contre la Juventus, l’Espagnol a remporté cette année la quatrième C1 de sa carrière.

Toni Kroos :

S’il n’a pu éviter la sortie de route du Real contre la Juve, Toni Kroos a livré plusieurs partitions de très belle facture tout au long de cette saison européenne, en se révélant être un pion essentiel du dispositif de Carlo Ancelotti.

Xabi Alonso :

A 33 ans, le milieu espagnol a encore de beaux restes et l’a prouvé face à Porto en quarts. Son parcours s’est arrêté en demie mais l’ancien Red a été l’un des joueurs majeurs de cette Ligue des champions. A 93% de passes réussis, son influence sur le jeu bavarois fut immense.

Marcelo :

Toujours autant offensif, le latéral brésilien a signé une excellente campagne européenne avec le club merengue, seulement stoppé par l’intraitable défense turinoise.

Javier Mascherano :

L’Argentin, très bon en finale, a su consolider l’arrière-garde blaugrana tout au long de la C1. Intraitable dans les duels, Mascherano fut souvent un rempart infranchissable pour les attaques adverses.

Leonardo Bonucci :

Son entente avec Chiellini fut le socle de la bonne défense turinoise. Parmi les meilleurs joueurs de son équipe en finale, il n’a pu empêcher la défaite de la formation italienne.

Daniel Alves :

En quarts face à Paris ou en demie contre le Bayern, Alves a rendu une copie parfaite. Sa récente prolongation de contrat l'inscrit dans le futur du club, malgré l'arrivée d'Aleix Vidal.

Marc-André ter Stegen :

Privé de Liga par Claudio Bravo, le portier allemand s’est bien rattrapé en Ligue des champions. Auteur de plusieurs réflexes étonnants, son jeu au pied en a fait le premier relanceur des Catalans sur le terrain.


beinsport

Mercredi 10 Juin 2015 - 14:16



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter