Le 13 janvier redevient un jour ordinaire au Togo

Le 13 janvier était jusqu'à présent jour de fête pour les uns, jour de recueillement pour d’autres, au Togo. Cette date marquait l'arrivée au pouvoir du président Gnassingbé Eyadéma, suite à l'assassinat du premier président du pays Sylvanus Olympio. Depuis plus de quatre décennies, il était férié chômé et payé, avec défilé militaire et bals populaires. Mais ce 13 janvier 2014 a été un jour ordinaire et tout le monde s'est rendu au travail.



Habituellement jour de fête pour les uns, parce qu'il consacre l'arrivée au pouvoir du président Gassingbé Eyadéma, jour de recueillement pour les autres, parce qu'il marque l'assassinat du premier chef d'Etat du Togo, Sylvanus Olympio, le13 janvier est passé hier inaperçu. Et pour cause, le gouvernement a décidé d'en faire un jour ordinaire. Sa célébration divisait les Togolais.

 
Gilbert Bawara, ministre de l'Administration du territoire, salue une décision courageuse : « C’est un acte de courage, un acte visionnaire. Il s’inscrit dans une logique qui ne surprend personne ni dans le camp du président de la République ni dans le camp de l’opposition

rfi.fr

Mardi 14 Janvier 2014 - 12:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter