"Le BSDA traverse une situation difficile avec les artistes", selon Mme Siby



Les responsables et administrateurs du BSDA lors d'une conférence de presse (Photo: APS)
Les responsables et administrateurs du BSDA lors d'une conférence de presse (Photo: APS)
Plusieurs structures étatiques et autres se sont associées à l’organisation de cette 11ème journée africaine de la technologie et de la propriété intellectuelle. Dans son intervention, la directrice de la BSDA (Bureau sénégalais du droit d’auteur), Mme Siby soutient que «le thème est plus que d’actualité. La BSDA traverse une situation difficile avec les artistes et autres demandeurs» avant de poursuivre que «Nous n’aménagerons aucun effort pour intensifier notre action dans la protection des acteurs qui interviennent dans notre structure» Selon Sanoussi Diakité, inventeur de la décortiqueuse de fonio, lauréat du grand prix des Etats Unis sur les inventions, par ailleurs président de l’Aspi (Agence Sénégalaise pour l’Innovation technologique), la propriété intellectuelle peut jouer un rôle majeur sur l’attraction des investisseurs, parce que soutien-il «la peur à la contrefaçon, à la compétitivité non réglementée, peut les entraver».

Pape Diattao Badji

Jeudi 17 Septembre 2009 - 12:25




1.Posté par Leuk le 19/09/2009 14:41
BSDA
C'est un sujet très important qu'il faut prendre au sérieux et sur lequel il faut continuer la réflexion.

Par ailleurs nak, relevons :

- la BSDA (Bureau sénégalais du droit d’auteur) : LA / LE?
- «Nous n’aménagerons aucun effort : n’amé / ne mé ?

Hum! Notre Abdou Diouf de l'OIF va se fâcher nak

"Khamna nak " c'est le ramadan "rek"

Sympathiquement LOL

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter