Le Barça a tout retourné

Mené de deux buts à Getafe après un quart d'heure de jeu, le Barça a repris l'avantage avant la pause, grâce à un triplé de Pedro, puis a pris le large en seconde période, avec un doublé de Cesc Fabregas (5-2). Il conserve la tête de la Liga.



Le Barça a tout retourné
Méconnaissable en début de match, l’équipe de Gerardo Martino s’est fait très peur, ce dimanche après-midi, sur la (mauvaise) pelouse de Getafe (5-2), en banlieue de Madrid. Avec une défense apathique, le Barça s’est mis d’entrée dans une situation qui aurait pu se révéler très complexe à résoudre, puisque ni Lionel Messi (blessé), ni Neymar (suspendu), n’étaient là.

Sur la première accélération de Getafe, Daniel Alves, Gerard Piqué et Javier Mascherano étaient débordés et Pinto protégeait mal l’angle de tir face à Escudero, le latéral gauche adverse (1-0, 10e). Dans la foulée, le défenseur argentin Lisandro Lopez se démarquait et reprenait de la tête un corner de Pedro Leon (2-0, 14e). Debout devant son banc, Martino soufflait de dépit, mais gardait son calme. Comme ses joueurs qui, sans s’affoler, et guidés par la clairvoyance d’Andrés Iniesta, prenaient enfin le contrôle du jeu.
 

Pedro marque trois fois en dix minutes

Mais le Barça n’aurait pas réussi à renverser le cours des évènements sans l’adresse de Pedro. D’abord lancé en profondeur par Fabregas, il lobait Moya, le gardien adverse, dont la main manquait de fermeté (2-1, 34e). Puis, décalé côté gauche par Iniesta, il rentrait vers l’intérieur, crochetait un défenseur et plaçait une frappe dans la lucarne opposée (2-2, 41e). Getafe subissait déjà la maîtrise catalane sans pouvoir réagir et un centre de Jordi Alba permettait à Pedro de donner l’avantage au Barça, après une intervention ratée de Lisandro (2-3, 43e).
 
 
 
En dix minutes, le triplé de l’ailier barcelonais avait tout changé, et l’équipe madrilène n’allait pas s’en relever, malgré une occasion manquée par Diego Castro, après la pause (60e). Une reprise de volée de Fabregas, sur un centre de Pedro (2-4, 68e), puis un penalty transformé par l’ancien Gunner, après une faute sur… Pedro (2-5, 72e), assuraient une large victoire, qui permet au FC Barcelone de conserver la tête de la Liga, grâce à une différence de buts supérieure à celle de l’Atlético Madrid.

lequipe.fr

Lundi 23 Décembre 2013 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter