Le Barça de Neymar dos au mur

Moins performant à l'extérieur, le FC Barcelone (3e) doit tout faire pour l'emporter sur le terrain du Real Madrid dimanche (21h00) s'il veut encore rêver du titre. Pour cela, Tata Martino pariera sur l'intermittent Neymar à la place d'Alexis ou de Pedro.



Le Barça de Neymar dos au mur

Deux succès lors des sept déplacements de Liga...

Défait seulement deux fois lors de ses dix dernières visites sur le terrain du Real Madrid, le FC Barcelone n’en mène pourtant pas large. En effet, si les Catalans sont dos au mur pour ce Clasico, c’est parce qu’ils sont moins performants que leurs rivaux à l’extérieur : depuis le début de la saison, ils ont laissé filer un point par match joué loin de leurs bases. Leur bilan des sept derniers déplacements en Liga est famélique : trois défaites, deux nuls et seulement deux succès. Rentrant mal dans ses matches, l’équipe de Tata Martino encaisse souvent le premier but et arrive rarement à s’imposer ensuite. «Si on pouvait jouer comme quand nous avons gagné sur le terrain de Manchester City (2-0)», a soupiré l’entraîneur catalan…

Une victoire sinon rienPossédant déjà quatre points de retard sur le Real, le Barça doit absolument gagner pour encore rêver du titre. Tata Martino n’est pas dupe : «Si nous perdons, nous serons à sept longueurs et il sera impossible de remonter. Déjà que quatre… Ce serait évidemment différent avec juste un point de moins. C’est vraiment notre dernière cartouche.» La méthode pour gagner est simple : «Ne pas perdre de ballons dangereux, ne pas permettre à Bale ou Cristiano Ronaldo d’arriver en un contre un, réduire les espaces. Tout est une question d’équilibre entre l’attaque et la défense.»

Neymar met à mal l'APM

Si le Real Madrid possède une BBC (Benzema, Bale, Cristiano) à 50 buts en Liga, le Barça fait presque aussi bien avec l’APM : Alexis, Pedro et Messi ont fait trembler les filets à 49 reprises en Championnat. Pourtant, ce trio offensif ne sera pas aligné ensemble lors du Clasico puisque Tata Martino a décidé de faire confiance à Neymar. «Lui ou un autre, ça sera de toute façon une super équipe en face. Il faudra faire attention à sa vitesse», a déclaré Carlo Ancelotti, dont l’équipe avait encaissé un but du Brésilien fin octobre (1-2).

«Neymar a fait un super match contre City. Il fait partie des cinq meilleurs joueurs du monde, c’est simple ! Je n’ai même pas eu besoin de le voir en match pour connaître ses qualités. Je vais essayer de le traiter comme un joueur différent des autres, car c’est quelqu’un de très spécial», a expliqué le technicien du Barça. S’il a bien démarré sa saison, l’ancien joueur de Santos a été arrêté un mois après une blessure à la cheville contractée le 16 janvier face à Getafe. Depuis son retour à la compétition, il a marqué une fois et donné une passe décisive en six rencontres. Son bilan général de 12 buts en 32 matches ne satisfait pas tout le monde…

Source : Francefootball



Dépêche

Dimanche 23 Mars 2014 - 08:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter