Le Bayern Munich champion d'Allemagne pour la quatrième fois d'affilée, après sa victoire à Ingolstadt (2-1)



Le Bayern Munich champion d'Allemagne pour la quatrième fois d'affilée, après sa victoire à Ingolstadt (2-1)
Très mal débutée avec la cruelle élimination en demi-finale de Ligue des champions face à l’Atlético de Madrid, la semaine du Bayern Munich s’est parfaitement achevée avec une victoire sur le terrain d’Ingolstadt, qui a des conséquences historiques. Les hommes de Pep Guardiola devaient en effet l’emporter pour glaner un quatrième titre d’affilée, une première en Bundesliga. Le 26e titre de l’histoire du Bayern a été obtenu grâce à un doublé de Lewandowski, qui a d’abord transformé un penalty obtenu par Ribéry (13e), avant de marquer grâce à une jolie frappe croisée (32e). Les Bavarois n’ont toutefois pas toujours eu la vie facile face à l’étonnant promu, qu’ils visitaient pour la première fois, et l’écart a été réduit à la 41e minute sur un penalty concrétisé par Hartmann (1-2).

Mais le suspense pour le titre n’était pas vraiment relancé car Dortmund, qui pouvait encore espérer un miracle avant le coup d'envoi, était mené sur le terrain de Francfort et l’égalisation d’Hummels avant la pause était refusée, à tort, pour hors-jeu. Les coéquipiers d’Aubameyang n'ont cessé de pousser ensuite, en vain, et la victoire de Francfort, qui était dix-septième et s'est hissé à la quinzième, change aussi le bas du classement : la place de barragiste échoit désormais au Werder Brême, impuissant à Cologne (0-0).

Les Munichois traversaient de leur côté une seconde période plus tranquille que la première, et Pep Guardiola peut donc savourer son troisième titre de champion d'Allemagne en trois saisons, même si cette performance ne comblera pas l'absence de trophée continental sous son ère, à l'exception de la Supercoupe d'Europe soulevée en 2013.

Le Hertha Berlin malheureux

A la lutte pour la quatrième place avec Mönchengladbach qui recevait Leverkusen, troisième, le Hertha Berlin a d’abord cru prendre l’ascendant en ouvrant le score face à Darmstadt, tandis que le Bayer menait contre le Borussia. Mais tout a basculé ensuite, puisque les Berlinois ont finalement perdu contre le promu qui devait gagner pour assurer son maintien, alors que Mönchengladbach a renversé le score grâce à un doublé de Hahn, qui lui permet de s'installer à la quatrième place, avec trois points d'avance et une différence de buts largement favorable.
 
Plombés par cette défaite à domicile, les Berlinois devront réagir le week-end prochain pour accrocher une des deux places européennes convoitées par Schalke et Mayence, respectivement tenu en échec par Augsbourg (1-1) et vainqueur de Stuttgart (3-1), qui aura beaucoup de mal à éviter la relégation. 

Khadim FALL

Samedi 7 Mai 2016 - 18:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter