Le Bayern s'est fait peur

Un peu trop facile après sa nette victoire décrochée à l'aller à Londres (3-1), le Bayern a frôlé la correctionnelle face à Arsenal, mercredi soir lors du retour à Munich (0-2), mais a tout de même décroché son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions.



Le Bayern s'est fait peur
A jouer avec le feu, le Bayern a bien failli se brûler. Alors que les chiffres parlaient largement pour lui au coup d'envoi, après sa victoire décrochée à l'aller en Angleterre (3-1, 98% de chances sur 148 précédents depuis 1970-71), les Bavarois les ont peut-être trop écoutés. Dominateurs mais beaucoup trop brouillons dans l'ensemble, surtout dans le dernier geste, ils ont bien failli boire la tasse face à une équipe d'Arsenal réaliste, et qui aura joué sa carte à fond (0-2).

Orphelin de Ribéry, Schweinsteiger, Badstuber ou encore Boateng, le futur champion d'Allemagne a été cueilli à froid par un but précoce de Giroud, bien servi par Walcott (3e). Peu ému dans l'ensemble, le Bayern a continué de monopoliser le ballon, sans toutefois se montrer forcément dangereux, surtout avant la pause. Beaucoup plus inspiré après le repos, il a pourtant continué de faire les mauvais choix dans le dernier geste. Entré en jeu quelques minutes plus tôt, Gervinho a alors bien failli doubler la mise pour les Gunners sur l'une de leurs rares offensives (79e).

Saison blanche pour Arsenal

C'est finalement l'autre Français d'Arsenal, Laurent Koscielny (ils n'étaient que deux dans le onze de départ), qui a permis aux siens d'espérer, d'une tête imparable suite à un corner de Cazorla (86e), le tout premier du match pour les Londoniens ! Surpris, le Bayern a tout de même su faire le nécessaire dans les dernières minutes pour empêcher son adversaire de lui faire vivre une terrible désillusion. Invaincu depuis le 28 octobre 2012, le club si cher à Franz Beckenbauer a donc concédé son troisième revers de la saison, en 37 matches officiels (dont 30 victoires). Mais l'essentiel est là. Très réaliste dans l'ensemble, Arsenal peut lui sortir la tête haute. Même si son dernier espoir de remporter un trophée cette saison s'est envolé à l'Allianz Arena.

Francefootball

Jeudi 14 Mars 2013 - 00:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter