Le CNCR conteste la nomination de Khadim Guèye au ministère de l’Agriculture



Khadim Guèye, nouveau ministre de l'Agriculture
Khadim Guèye, nouveau ministre de l'Agriculture
Le Conseil national de concertation des Ruraux (CNCR) est très en colère contre Me Abdoulaye Wade après le réaménagement gouvernemental survenu hier. Cette structure paysanne n’approuve pas la nomination de Khadim Guèye au poste de ministre de l’Agriculture. C’est pourquoi, elle demande au Président de la République de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. A en croire Baba Ngom, Secrétaire général du CNCR, ce que le nouveau tenant du portefeuille de l’Agriculture a fait dans la syndicalisation des paysans montre qu’il n’est pas dans la bonne voie.

D’ailleurs, M. Ngom est courroucé par ce changement, en continu, de personne au ministère de l'agriculture. «Au fait, changer presque tous les 14 mois de ministre de l’agriculture n’est pas une chose positive de notre point de vue», a pesté le Secrétaire général du CNCR qui ajoute qu’à peine que vous commencez une campagne agricole, on ne vous laisse pas la terminer pour pouvoir lire, avec exactitude, les résultats du travail. Pour M. Baba Ngom, cette attitude n’est pas viable. «Nous pensons que cela ne peut pas aller avec le développement», a-t-il tranché au micro de la Rfm.

A noter que jusqu’à sa nomination, au poste de ministre de l'agriculture, en remplacement de Fatou Gaye Sarr, M. Khadim Guèye gérait le ministère des « organisations paysannes et de la syndicalisation des agriculteurs ».

Une syndicalisation des paysans à laquelle ne croit pas le Secrétaire général du CNCR qui déclare à ce propos : «La syndicalisation des paysans, ça ne tient pas parce qu’on ne peut pas mettre tout le monde dans le même panier, surtout quand on est un régime libéral. C’est un concept qui n’a pas de sens». Ce ministère, d'ailleurs, a disparu avec cet nouvel attelage.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 25 Juin 2010 - 14:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter