Le Canada largement bloqué après une tempête verglaçante

Au Canada, Noël s’annonce difficile pour des centaines de milliers de personnes privées d’électricité. Une tempête de neige et de pluie verglaçante a provoqué des pannes de courant dans quatre provinces affectant 385 000 habitations. Les équipes de secours travaillent d’arrache-pied, mais les arbres abattus et les poteaux endommagés compliquent leur tâche.



La neige paralyse en grande partie la ville de Québec. REUTERS/Mathieu Belanger
La neige paralyse en grande partie la ville de Québec. REUTERS/Mathieu Belanger

La glace qui recouvre les arbres et les trottoirs des rues de Toronto donne à la plus grande ville canadienne un décor quasi-féérique. Mais cela occasionne d’énormes difficultés pour les Torontois.

On ne compte plus les chutes de piéton sur les trottoirs transformés en patinoire, sans parler des arbres endommagés qui compliquent la circulation dans les rues. Le problème le plus important reste cependant les pannes d’électricité. Près de 200 000 habitations manquent encore de courant à Toronto. Les responsables de la compagnie d’électricité ne savent pas quand il sera rétabli.

Des équipes de secours venues d’autres provinces et villes convergent vers la ville-reine pour donner un coup de main. Les vacances de centaines d’employés ont été annulées. Le même scénario se répète dans le Sud du Québec, ainsi que dans les provinces maritimes de l’Est du Canada. Ces régions ont aussi reçu des quantités importantes de verglas lors de la dernière tempête de neige.

Heureusement, les compagnies d’électricité ont renforcé leurs infrastructures depuis la crise du verglas de 1998. Près d’un Québécois sur trois avait alors manqué de courant en janvier, certains pendant plusieurs semaines.

Source : Rfi.fr


Dépêche

Mardi 24 Décembre 2013 - 10:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter