Le Cardinal Sarr revient sur le sens et l’importance des quêtes impérées

Pour l’Archevêque de Dakar les quêtes iméprées comportent des « enjeux de communion ecclésiale et d’engagement missionnaire ». Elles sont « des occasions de vivre la communion avec notre Saint Père le Pape, et tous nos frères chrétiens du monde entier, ainsi qu’avec le pasteur du diocèse et nos frères de la famille diocésaine ». C’est ce qu’il écrit dans sa deuxième lettre circulaire, publiée ce vendredi 28 mars 2014.



Le Cardinal Sarr revient sur le sens et l’importance des quêtes impérées
Le Cardinal a non seulement souligné le sens et l’importance des quêtes impérées mais il a également rappelé le tableau indiquant leurs dates de collecte ainsi que leurs destinations.
 
Elles sont au nombre de 10 et sont destinées soit à Rome ou à la communauté diocésaine dans son ensemble. Il fait toutefois remarquer que « ces quêtes n’appartiennent pas à la paroisse, ni même au diocèse pour celles qui doivent être envoyées à Rome ». « D’ailleurs nous savons tous qu’elles nous reviennent d’une manière ou d’une autre, à travers les aides et les subsides que nous recevons des différentes Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) », ajoute-t-il.
 
Mgr Sarr invite les pasteurs à faire comprendre aux fidèles combien et comment l’organisation effective de ces quêtes, et leur participation effective à leur collecte, manifestent l’engagement missionnaire de chacun et de la communauté. C’est dans ce sens qu’il précise qu’il important, « dès le dimanche qui précède celui d’une quête impérée, de sensibiliser les fidèles sur la destination de la quête sollicitée, pour les inciter à manifester plus de générosité et de communion ecclésiale »
 
Le Pasteur de l’archidiocèse ne souhaite pas que la situation de pauvreté soit évoquée comme prétexte pour ne pas honorer le devoir de participer aux quêtes impérées. Il tient à ce qu’elles soient toutes organisées et recueillies dans toutes les paroisses, au jour prévu, et centralisées impérativement à la Procure dans le mois qui suit, de sorte qu’elles soient acheminées à qui de droit, et dans les délais requis.

Sedicom

Samedi 29 Mars 2014 - 14:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter