Le Cicr ouvre le front contre les « non patriotes réunis autour d’un G.I.E de pyromanes et de francophobes ».



Le Cicr ouvre le front contre les « non patriotes  réunis autour d’un G.I.E de pyromanes et de francophobes ».
Le Club des intellectuels et cadres républicains (Cicr) se désole de « l’attitude puérile et ridicule d’une certaine opposition qui veut mettre le pays en campagne électorale permanente et de certains leaders politiques qui utilisent leurs plûmes dans le seul souci de jeter l’avanie sur S.E.M Macky SALL ». Selon ces cadres se sont des politiciens de mauvaise foi qui sont derrière ces pratiques.
Le Cicr dénonce vivement la responsabilité de la nouvelle opposition dans les difficultés économiques du pays et l’appelle à la modestie. « Comment peut-on donner des leçons si on porte 12 ans de politiques de régression et d’injustice ? » se demandent les cadres républicains.
Selon eux, une opposition permet de renouveler le personnel politique pas de le recycler, qu’une opposition constitue un contre pouvoir pas un maitre chanteur. Malgré ces manœuvres qu’il colle sur le dos de l’opposition le Cicr, soutient que « l’image du chef de l’Etat est au beau fixe et ne saurait être écornée par des « non patriotes » réunis autour d’un G.I.E de pyromanes et de francophobes ».
D’ailleurs, ils ont donné comme exemple le choix de Macky SALL par ses pairs de la CEDEAO pour diriger le groupe de contact pour le Burkina Faso. « Ce choix est une preuve de son leadership incontestable en Afrique. Il est un homme épris de paix et à cheval sur les principes démocratiques, raison pour laquelle il ne s’est jamais immiscer dans la gestion interne d’un pays fût t-il frère, mais a travaillé dans l’ombre pour le retour de la paix ».
Ils ont concluent par féliciter Abdou DIOUF ancien Président de la République du Sénégal pour service rendu à son pays, à l’Afrique et au monde francophone. Mais aussi en appelant le Premier Ministre Mohamed Ben Abdallah Dionne à instaurer un dialogue permanent avec le législatif pour une meilleure circulation de l’information.
 


Lundi 10 Novembre 2014 - 09:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter