Le Clin d’œil de Mbaye Jacques Diop à Macky Sall



Le Clin d’œil de Mbaye Jacques Diop à Macky Sall
A ce rythme, Wade risque de perdre les personnalités qui l’ont accompagné depuis 2000. Après les frondes de Pape Diop, Mamadou Seck, Ndeye Khady Diop, Abdoulaye Baldé et d’autres hauts responsables de l’ex-mouvance présidentielle, c’est au tour de l’ancien président du Conseil de la République pour les affaires économiques et sociales de prendre la tangente. Mbaye Jacques Diop prend ses distances avec Wade. Il dit être prêt à travailler avec le nouveau régime. « Nous sommes prêts à travailler avec le président Macky Sall s’il le demande, mais à des conditions pour que ce qui nous est arrivé avec le Pds ne se reproduise plus en cas d’alliance avec une autre formation politique », a déclaré Mbaye Jacques Diop ce mercredi dans son fief à Rufisque, lors d’un point de presse.

L’ancien maire de la vieille ville qui a visiblement ressuscité sa formation politique, le Parti pour le progrès et la citoyenneté (Ppc) qui avait pourtant fusionné avec le Parti démocratique sénégalais (Pds) veut maintenant garder son autonomie, en cas de compagnonnage avec Macky Sall. « Nous voulons garder notre liberté d’action et conserver notre autonomie », a-t-il laissé entendre.

ISSA NDIAYE

Vendredi 27 Avril 2012 - 08:09




1.Posté par mamadou le 27/04/2012 09:37
Je pense que la justice cette fois au moins va appliquer la loi rien que la loi contre ces barbares qui n'ont vraiment pas de place dans notre société. Il faut être de la classe de béthio pour le défendre, ah ces Avocats qui défendent des criminels au mépris des lois divines et de la société. Je pense que nous avons intérêt à rétablir la peine de mort, ne justifie son abolition, qui connait la justice mieux que Dieu? pour des gens ont le droit de priver la vie aux autres sans qu'on ait le droit de la leur prendre? Est-ce cela une justice. tout ceci est un des maux que Wade a semé dans notre société dont il a forgé la destruction durant ses 12ans de malheur dont risquons de payer cher. La loi du plus fort, l'impunité, le vol .le détournement des bien publiques et j'en passe sont autant de maux que ce vieux centenaire nous a légué. Il faut que loi soit appliquer dans toute sa rigueur sinon nous entreront dans le cycle des vengeances dont le résultat sera un chaos social aux conséquences imprévisibles.

2.Posté par mamadou le 27/04/2012 09:58
Il est un devoir pourtout patriote d'attirer l'attention de notre président qui nous est tant cher parce que nous pensons qu'il est un homme du peuple, de faire attention à ces vieux politiciens qui sont en fait de véritables vautours, sans vergognes, capables de retourner leur veste pour phagocytoser le peuple jusqu'à ladernière de sang. Ces vieux presque centenaires qui ne pensent pas aux jeunes diplômés qui galèrent dans les rues après de longues et difficiles études dont les familles ont aussi droit à une décente,. Leurs soucis quotidiens c'est s'accrocher avec chaque nouveau pouvoir, ils pense que la vie se résume à la politique, il faut les éviter, ils sont pour la jeunesse comme de l'acide sur un tissu . Il sont finis mais ne veulent pas l'accepter, il sont de véritables parasites prêts à sacrifier l'avenir du pays pour leurs intérêts mesquins. Baye jaque date de l'éoque des porteurs de pancartes DE GRACE AMAL JOM NGA DEM CI JAKKA YI WUUT YALLA , LOO BEUGGATI , MAYAL SA SET SETAAT YI PLACE DO YOW REK YA NEKKA RUFISK, NIT KOU BAAKH DAFAYE DOYLOU. bARKE DEMBOU CI PS DEMBOU CI PDS TEY CI MACKY DEMAL DEM DEM DEM

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter