Le Conservatoire des Arts et Métiers de l'Élégance s’ouvre à Saint-Louis

« À Saint-Louis, ville réputée au Sénégal et hors de ses frontières pour l'élégance de ses femmes et son goût légendaire pour la beauté, un nouveau lieu de culture a ouvert ses portes: le Conservatoire des Arts et Métiers de l'Élégance ou CAMÉE », peut-on lire dans un dossier de presse reçu à la rédaction de PressAfrik.com



Le Conservatoire des Arts et Métiers de l'Élégance s’ouvre à Saint-Louis
À travers ses thématiques, nous dit le communiqué, « le Conservatoire mène et souhaite favoriser durablement une réflexion transversale entre le patrimoine, le social et la culture et s’inscrit dans la perspective d’un développement local souhaité par les habitants, les natifs de Saint-Louis éloignés, les instances locales, régionales, étatiques et les partenaires de la coopération ».

« Les missions générales du CAMÉE sont de reconnaître et conserver le patrimoine: celui lié à l'élégance en particulier - textiles traditionnels, parures, coiffures, bijoux - le communiquer et le transmettre, dans le but d’animer le territoire et de participer à son développement ».



Le Conservatoire des Arts et Métiers de l'Élégance s’ouvre à Saint-Louis
A l'initiative de ce projet, Maï est designer textile. Elle a créé l'atelier «_TËSSS ..._» entreprise artisanale de tissage, qui reprend la tradition du pagne d’Afrique de l’Ouest, en particulier celui dit "mandjak". Pour mettre en valeur ces étoffes, elle a ouvert sa galerie et par passion collectionne depuis 15 ans des textiles anciens fortement rattachés aux rites familiaux. Cette collection a pour but de conserver les pagnes historiques, et de s'inspirer des motifs pour les créations contemporaines.


Lundi 7 Janvier 2013 - 17:44


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter