Le Directeur de l’OCRTIS: « On ne peut pas mettre derrière chaque agent un autre agent… »




Telle est la réaction du commissaire divisionnaire, Mame Seydou Ndour qui réagissant sur le cas du policier Ibrahima Diagne de l’OCRTIS alpagué avec des boulettes de drogue, ne manque pas d’inviter les gens à savoir raison gardée. En dehors du service le policier est un citoyen comme tout le monde. « Il peut avoir ces agissements ». Mieux, assène le Directeur de l’OCRTIS, « on ne peut pas mettre derrière chaque agent un autre agent pour lui dire surveiller-le toute la journée même quand il dort. Ce n’est pas possible ».


En conférence de presse ce mardi, le commissaire divisionnaire Mame Seydou Ndour de lancer : « C’est un acte qui n’a rien à voir avec le service mais ce que je voudrais c’est que les gens sachent raison garder, le policier est un citoyen au même tire que tout le monde ». Avant toutefois de préciser que « nul n’est au dessus de la loi ».  


Mardi 13 Mai 2014 - 18:30




1.Posté par shauffies le 14/05/2014 01:19
NUL N'EST AU DESSUS DE LA LOI....ET PARTOUT AU SENEGAL......LA LOI EST EGALE POUR TOUS...LES LOIS DE LA REPUBLIQUE PRIMENT SUR TOUT......MERCI!!!!!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter