Le Franc CFA ne craint pas une nouvelle dévaluation



Le Franc CFA ne craint pas une nouvelle dévaluation
Par rapport à la crise économique qui sévit aujourd’hui en Europe et aux Etats Unis, la question à savoir est-ce qu’il faut craindre une nouvelle dévaluation du FCFA coule de source. Le président directeur général de la BICIS, Amadou Kane, invité de l’émission «Grand jury»de la RFM ce dimanche, a apporté des précisions sur cette question qui suscite beaucoup de craintes dans la zone UEMOA. «Il n’y a pas de raison fondamentale pour craindre une nouvelle dévaluation parce que notre zone se comporte bien, notre croissance est présente et notre inflation reste mesurée à très loin des critères fixés», a rassuré le directeur de la BICIS. M. Kane qui exclut un décrochage de l’Euro prévient, tout de même, qu’il faut continuer à gérer cette situation pour ne pas tomber dans le même gouffre que la Grèce. Concernant l’endettement du Sénégal qui s’élève à plus de 2000 milliards de FCFA, le PDG de la BICIS semble tout aussi optimiste. Selon lui, notre pays ne risque pas un surendettement, si on se réfère aux critères de l’UEMOA. Cependant pour éviter d’arriver à ce stade de surendettement, Amadou Kane appelle à veiller à l’usage de l’endettement, en exhortant aux autorités à ne pas endetter à plus de 60% du chiffre notre pays qui en est déjà à 36%.


Dimanche 14 Août 2011 - 15:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter