Le Gouvernement du Sénégal regrette les débordements et appelle au calme

Le Gouvernement du Sénégal se prononce sur la manifestation du M23 d’hier mardi ayant abouti à un mort d’homme. Il a exprimé ses regrets et présenté ses condoléances à la famille de la victime avant de condamner les «actes de violence qui ont marqué le meeting du M23, ce mardi 31 janvier 2012».



Le Gouvernement du Sénégal regrette les débordements et appelle au calme
«Le Gouvernement du Sénégal exprime ses profonds regrets pour la tournure que ces manifestations annoncées pacifiques et autorisées par l’Administration ont prise en basculant dans une violence qu'aucun sénégalais n'aurait souhaitée», a déclaré le porte-parole du gouvernement, Moustapha Guirassy dans un communiqué parvenu à notre rédaction.

Le ministre de la communication et des TIC a, selon la même source, regretté profondément les débordements qui ont malheureusement conduit à la mort d’un de nos compatriotes, heurté accidentellement par un véhicule.

«Il déplore que des manifestants aient tenté de forcer le cordon de sécurité de la police chargée d'assurer la protection des personnes et des biens par un encadrement approprié du meeting», a déclaré Moustapha Guirassy.


Il s’est, ainsi, incliné devant la mémoire de la victime et adresse ses sincères condoléances à sa famille.
«De même, il exprime sa sincère compassion aux personnes blessées», a-t-il ajouté.

Le Gouvernement du Sénégal lance de nouveau un appel au calme et à la sérénité et invite les responsables politiques et les militants des différents partis politiques à la retenue et au sens de la responsabilité.

Jean Louis DJIBA

Mercredi 1 Février 2012 - 13:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter