Le Gouvernement pour une aide plus accrue au monde rural



Le Gouvernement pour une aide plus accrue au monde rural
Au moment où les paysans parlent d’un retard dans les préparatifs de la campagane agricole, le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye a souligné hier que le Sénégal poursuivra ses efforts dans la réalisation d’importants investissements en faveur du monde rural conformément à ses engagements, a appris l’Aps. C’était à l’occasion d’une rencontre consacrée au financement d’une politique agricole sous régionale.

«Je prends ici l’engagement que le gouvernement poursuivra ses efforts dans la réalisation d’importants investissements en faveur du monde rural, en vue de satisfaire aux engagements de Maputo et même d’aller au-delà», a promis et assuré le maire de Guinguinéo.

Selon l’Aps, le chef du gouvernement sénégalais faisait allusion au Programme détaillé de développement de l’Afrique (PDDAA), initié en 2004 à Maputo (Mozambique). Il fixe aux Etats signataires l’obligation d’atteindre un taux de croissance de 6 pour cent et de porter à 10 pour cent la part allouée au secteur agricole dans leurs budgets nationaux.

La part du secteur agricole dans le budget tourne autour de 5 pour cent, en dépit d’une hausse de 6,4 milliards de francs pour l’exercice en cours.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 18 Juin 2010 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter