Le Grand cadre déchire le calendrier de Serigne Mbaye Thiam et menace



Avis aux élèves en classe d’examen. Ces derniers n’auront finalement pas eu le temps de souffler. Ceci, après l’annonce du nouveau calendrier scolaire lu, pas plus tard qu’hier par le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam. Car les enseignants reprennent du service. Du coup, c’est la tension qui renait. Les syndicats d’enseignants déchirent ledit calendrier. Mamadou Lamine Dianté et Cie travaillent pour un boycott des examens. «Au niveau du Grand cadre, il faut dire de façon très claire que dans ces conditions, nous nous opposerons à tout réaménagement du calendrier scolaire parce que simplement le réaménagement du calendrier a toujours fait l’objet de concertations avec les syndicats d’enseignants. Cette fois-ci, le ministre s’est enfermé dans le confort douillet de son bureau pour proposer ce réaménagement. Nous lui rappelons simplement que nous ne sommes pas un service commandé.
 
Nous sommes des enseignants. Nous ne pouvons pas payer deux (2) fois le prix d’une grève. Les enseignants ont été les seuls agents de la Fonction publique à avoir été en grève et avoir vu leur salaire ponctionné avec exagération, cela est un fait. On ne peut pas aujourd’hui, nous obliger à aller vers un réaménagement. Il faut nécessairement qu’il y est des mesures d’accompagnement, une concertation. Si ce n’est pas le cas, nous nous opposerons », charge le coordonnateur du Grand cadre sur la Rfm. 


Samedi 16 Mai 2015 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter