Le Kenya va brûler 105 tonnes d'ivoire

Ce samedi, le Kenya va faire un geste fort pour lutter contre le braconnage.



Dans le parc national de Nairobi, le président du pays Uhuru Kenyatta va allumer une pile de défenses à l'aide d'une torche enflammée.

Plus d'une tonne de cornes de rhinocéros sera également brûlée.

C'est environ 5% du stock mondial d'ivoire qui partira en fumée lors de cette crémation publique, à laquelle assisteront notamment les présidents de l'Ouganda et du Gabon.

Au total, la quantité d'ivoire qui va être détruite vaut une centaine de million de livres sur la marché asiatique.

Les autorités kenyanes espèrent ainsi décourager le braconnage.

Des dizaines milliers d'éléphants sont tués en Afrique chaque année pour leurs défenses.

Mais les défenseurs de l'environnement ne sont pas d'accord avec cette approche.

Ils pensent que détruire un produit aussi rare pourrait augmenter sa valeur et relancer le braconnage de plus belle.

Le Botswana, qui compte près de la moitié des quatre cent mille éléphants d'Afrique est contre cette crémation et le président ne prendra pas part à l'événement du parc national de Nairobi.

Source: BBC Afrique 



Samedi 30 Avril 2016 - 12:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter