Le M23 exige la grâce des jeunes détenus de Colobane.

Le Mouvement du 23 juin (M23) s’est réuni hier pour commémorer le 5e anniversaire du rassemblement du 23 juin 2011. Ce rassemblement, suivi par d’autres à la Place de l’Obélisque, a été sans doute le facteur déterminant de la défaite de Me Abdoulaye Wade aux élections de 2012. Mais, elles ont fait aussi des dommages collatéraux avec notamment le meurtre du policier Fodé Ndiaye. Meurtre imputés à des jeunes de Colobane.



Le M23 exige la grâce des jeunes détenus de Colobane.
«Ce que nous avons refusé à Abdoulaye Wade, on ne l’acceptera pas avec Macky Sall.  Sans répit, nous allons poursuivre notre engagement citoyen, assumer notre devoir de critique publique et lutter pour les causes sociales». Ces propos sont de Mamadou Mbodj, le coordonnateur du M23 qui revenait hier sur le rôle qui devait être celui des mouvements citoyens.

Ce rôle doit aussi concerner la défense des faibles, d’où le désir de Mamadou Mbodj de voir les jeunes de Colobane bénéficier d’une grâce : «C’est le moment pour le M23 de demander au président de la République d’accorder aux jeunes de Colobane, condamnés à 20 ans de prison pour un homicide qu’ils n’ont peut-être pas commis d’un policier lors des manifestation de la Place de l’Obélisque, la grâce à l’occasion de la fête de Korité. Une loi d’amnistie totale est souhaitable».

Ousmane Demba Kane

Vendredi 24 Juin 2016 - 11:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter