Le M23 va-t-il ouvrir le feu contre Macky Sall ?



Le M23 va-t-il ouvrir le feu contre Macky Sall ?
Depuis la chute du régime libéral, il s’est montré très discret. Le Mouvement du 23 juin a semblé s’engouffrer dans un long sommeil, suscitant des interrogations sur sa survie. Le Coordonnateur du mouvement, Alioune Tine qui est par ailleurs président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) et ses camarades avaient peut-être pris un temps de répit pour certainement permettre au nouveau président de la République de s’installer.

En effet, ils entendent évaluer leurs actions ce samedi. « A la suite de sa contribution mémorable à la défaite du candidat (anticonstitutionnel) Abdoulaye Wade à l'élection présidentielle du 26 février 2012, le Mouvement du 23 juin (M23) organise un séminaire d'évaluation de son combat démocratique (juin 2011-mars 2012) », selon un communiqué publié dont copie nous est parvenue.

Les points du combat du M 23 qui seront évalués sont : le respect de la Constitution du Sénégal; le respect de la forme républicaine de l'Etat du Sénégal; la tenue régulière au Sénégal d'élections libres et démocratiques et la prise en compte, par les pouvoirs publics, des aspirations au bien-être des populations sénégalaises.

La rencontre aura lieu dans un grand hôtel dakarois. Les ténors du M23 y prendront part. Vont-ils sonner la fin de l’état de grâce accordé à Macky Sall ? En tout cas, nombre de pontes du mouvement ne manquent pas de déplorer la nomination d’un ministre de l’Intérieur politique. La gestion par Me Ousmane Ngom du processus électoral a été au cœur de la lutte du M23 contre le régime de Wade. Cela avait poussé Me Abdoulaye Wade à créer un ministère chargé des élections qu’il avait confié à un technocrate, Cheikh Guèye.
ISSA NDIAYE

ISSA NDIAYE

Samedi 28 Avril 2012 - 03:13




1.Posté par Momar KANDJI le 29/04/2012 14:10
Les points du combat du M23 doivent demeurer, quelque soit le régime qui sera en place dans notre pays. Le M23 doit avoir comme objectif principal d'être le gendarme de notre démocratie.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter