Le MOCAD salue le départ d’Abbas Jaber et le transfert de la gestion des ordures: «Mieux vaut un bon dessin qu’un long discours»



Le MOCAD salue le départ d’Abbas Jaber et le transfert de la gestion des ordures: «Mieux vaut un bon dessin qu’un long discours»
«La décision de l’état du Sénégal de se séparer de l’ex repreneur de la SUNEOR ex SONACOS (société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal)  Monsieur ABBAS JABER est à saluer car il a fini de mettre la filière arachidière par terre », déclare le Coordonnateur général du Mouvement pour la Consolidation des Acquis Démocratiques (MOCAD). Pour Djimumba Ndiaye, «cette entreprise était jadis le moteur de l’économie sénégalaise, et servait de stabilité sociale car employant de milliers de travailleurs». Mieux, «il (lui) parait crédible de retirer entièrement cette gestion sur les mains de Monsieur ABBAS JABER qui n’avait aucune expériences et compétences en la matière». 

«Aussi dans le même sillage la décision de retirer la gestion des ordures à l’entente cadak car est plus que salutaire, Dakar devenait de plus en plus sale et là encore, s’était intolérable», le MOCAD «ne pense nullement que cette décision soit politique mais plutôt relève de conscience citoyenne». Forts de ce fait, Djimumba Ndiaye et Cie soutiennent «la politique nouvelle de l’état de se séparer de Monsieur JABER et de retirer la gestion des ordures à l’entente cadak car et de le confier à l’unité de coordination de la gestion des déchets ainsi il pourra mettre l’accent sur la gestion axée sur les résultats». 


Mercredi 28 Octobre 2015 - 09:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter