Le MSCC interpelle Jean Félix Paganon sur les affaires Arcelor Mittal et Petro-Tim



Le MSCC interpelle Jean Félix Paganon sur les affaires Arcelor Mittal et Petro-Tim
« Les déclarations de l’Ambassadeur Jean Félix Paganon nous poussent à revoir et corriger les accords de défense signés entre la France et le Président Macky SALL », décrète le Mouvement Culturel Pour le Salut du Sénégal (MCSS) dont le bureau politique s’est réuni à son siège à Pikine sous la présidence de son secrétaire général national, le Président Abdoulaye Mamadou Guissé. La situation nationale par ailleurs à l’ordre du jour, le Parti MCSS/Fulla Ak Fayda met en garde le régime actuel sur la situation explosive que traverse notre pays, découlant du procès politique de l’ancien Ministre d’Etat Karim Wade ». Dans cette évaluation, le Bp du MCSS/FF « a condamné avec vigueur la sortie de l’ambassadeur de la France à Dakar qui n’honore pas le Sénégal dans sa souveraineté et son indépendance ».
 

Dès lors, le Bp demande à l’ambassadeur Jean Félix Paganon, «de cultiver son champ. Ses déclarations recoupent intégralement celles des ennemis  d’Abdoulaye Wade, de son fils Karim Wade et, plus généralement du Sénégal. La France, pays colonisateur hier sous Senghor, et Abdou Diouf et aujourd’hui sous Macky SALL,  n’est que le bouclier exclusif de ses propres intérêts : les Accords de défenses, Necotrans, Total, EFFAGE, SOCOCIM, etc. Dans cette dynamique, le Bp du Parti MCSS/FF demande la publication des accords de défense entre la France et le Président Macky SALL ».
 
 
Ainsi, Abdoulaye Mamadou Guissé et Cie interpellent l’Ambassadeur de la France à Dakar sur «les Affaires Arcelor Mittal et Pétrotim, Afrika Energie et sur la CREI (Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite)». Le Bp du Parti Mcss/FF rappelle à l’ambassadeur Jean Félix Paganon, «que le Président Abdoulaye Wade  a été élu deux fois démocratiquement par les sénégalais et pourtant combattu par la France ». Pour terminer, dans une communiqué parvenu à Pressafrik.com, ils appellent les Sénégalais «de ne point suivre l’émeutier (Jean Félix Paganon) parce que le Sénégal est un peuple imbibé de valeurs culturelles séculaires ».
 


Mercredi 11 Mars 2015 - 10:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter