Le Maire de Dakar Khalifa Sall Sur l’absence d’éclairage sur l'Autoroute : «Des vandales ont déterré les câbles ...»

Pour faire l’état des lieux dans la gestion des affaires de la mairie de la capitale sénégalaise, un séminaire de deux jours a été organisé dans cette logique. Les mécanismes d'élaboration, d'exécution, de suivi et d'évaluation du budget de la mairie de Dakar (50 milliards de FCfa) sont, depuis mercredi 25 avril, au centre d'un séminaire de deux jours à Dakar. Une occasion pour l'édile de la capitale pour lever un coin du voile sur les couacs décelés dans la gestion budgétaire au cours des 36 mois de son magistère.



Le Maire de Dakar Khalifa Sall Sur l’absence d’éclairage sur l'Autoroute : «Des vandales ont déterré les câbles ...»
Le Maire Khalifa Ababacar Sall, pour situer les responsabilités, a évoqué les audits de l'institution qu'il manage. Il s'est aussi désolé de l'attitude des entreprises sénégalaises dans l'exécution de certains marchés avant de s'émouvoir des pratiques de vandalismes relevées sur le réseau d'éclairage du tronçon Pompier-Patte d'Oie de l'autoroute Mame Limamou Laye, selon le journal « Sud Quotidien ».

Quelle est l’utilité d’organiser un séminaire sur les mécanismes d’élaboration, d’exécution, de suivi et d’évaluation du budget de la mairie de Dakar?

« C’est un exercice interne de renforcement de capacité de l’administration municipale. L’année dernière et même cette année, nous sommes en train d’exécuter de gros budgets d’investissement. Cette année, par exemple, on va effectuer 39 milliards de FCfa d’investissements au niveau de la voierie, de l’éclairage publique, au niveau pavage et la construction de l’hôpital des Parcelles Assainies. Nous nous sommes rendu compte qu’il y avait beaucoup de problèmes entre les différentes directions dans la mise en ouvre de ces budgets », indique le maire de Dakar.

Plus loin il ajoute : « Nous avons réorganisé toute l’administration en créant de nouveaux relais et de nouveaux cadres de concertation et de mise en œuvre. Les DAL qui ont été valorisés sont une création qui semble poser problème au niveau des directions. Nous avons pensé qu’en deux jours, nous pourrions, à l’interne avec l’expertise qui est de chez nous et les participants qui relèvent de l’administration, échanger sur le budget, de son élaboration à sa mise en œuvre, son suivi et son évaluation ».




Jeudi 26 Avril 2012 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter