Le Mouvement « Xalass » dénonce les interdictions de marche



La présidente du mouvement « Xalass », Maïmouna Boussa appelle le président de la République à autoriser les marches pour apaiser le climat politique. « On ne peut pas comprendre que l’Etat empêche à des citoyens de revendiquer des positions. Le préfet de Dakar refuse systématiquement d’autoriser les marches. Cela ne participe pas à apaiser la tension », a déclaré le mouvement dans un communiqué parvenu à pressafrik.

« Mamadou est mort est 2012,  parce qu’il réclamait le droit de marcher. Il ne faut pas cela se reproduise au Sénégal. C’est pourquoi, Macky Sall doit autoriser les marches », a insisté Mme Bousso.

« Nous conseillons à l’autorité de respecter la constitution. Elle est là pour faire respecter les Lois et les règlements dans ce pays. On demande à l’Etat de respecter le droit du citoyen sénégalais de marcher et de tout faire pour garantir la sécurité », ajoute le mouvement. La présidente souligne que le Sénégal a des forces de sécurité compétentes capables d’encadrer des marches ».

Maïmouna Bousso estime que « les risques de troubles à l’ordre public » ne peuvent pas être une excuse pour empêcher les manifestations de l’opposition. « C’est une excuse facile.  On constate qu’il y a des troubles à l’ordre public à chaque fois qu’il y a  interdiction de manifester... ».


Mardi 3 Février 2015 - 18:42




1.Posté par Kalijeh le 10/11/2016 17:27
I can't see any trouble but, even so, the citizens rights overwhelm. Go on!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter