Le Niger attend le terroriste Cheïbani de pied ferme

Niamey attend toujours que lui soit livré le terroriste et narcotrafiquant Alassane Ould Mohamed, alias Cheïbani. Le Malien, qui s'était évadé de la prison de Niamey en juin dernier et condamné par la justice nigérienne pour l'assassinat de quatre Saoudiens et d'un Américain sur le territoire nigérien, a été arrêté à nouveau par l'armée française au nord du Mali. Il est maintenant entre les mains des autorités maliennes mais la procédure pour son transfert est en cours. Un soulagement déjà pour les Nigériens.



Le Niger attend le terroriste Cheïbani de pied ferme

L’annonce de l’arrestation de Cheïbani a remonté un peu le moral de la garde nationale, heureuse de voir enfin le meurtrier de leurs deux camarades, livré, puis jugé à Niamey.
 

De bonne source ici, on indique qu’Alassane Ould Mohamed, alias Cheïbani, n’est pas encore arrivé à Niamey. Toutefois, une demande officielle de remise du terroriste de la police malienne à la police nigérienne a été formulée. Une méthode souple, précise-t-on, car il y a quelques années déjà, la même procédure avait été utilisée pour extrader le même Cheïbani quand il avait fui le Niger après avoir assassiné les quatre Saoudiens et un colonel américain. Verdict : vingt ans de prison ferme.
 

« Question de jours »

L’arrivée donc de Cheïbani à Niamey n’est qu’une « question de jours », indique une autre source bien informée, avant d’ajouter que les rapports entre le Niger et le Mali sont au beau fixe. « Cheïbani est un gros morceau », affirme une autre source sécuritaire. Tout le monde veut l’entendre, à commencer par les services français, maliens, nigériens et américains.
 

Aussi, depuis l’arrestation de l’autre complice, Bedari Moulloud - venu en repérage - tous les sites stratégiques à Niamey comme à l’intérieur du pays sont sous très haute surveillance. Il en est de même pour les hôtels et autres grandes salles pouvant accueillir des conférenciers internationaux.


Rfi.fr

Samedi 30 Novembre 2013 - 11:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter