Le Nigeria prêt au dialogue avec Boko Haram

Le Nigeria s'est déclaré mardi soir prêt à dialoguer avec Boko Haram pour assurer la libération des 223 lycéennes captives du groupe islamiste tout en voulant proroger l'état d'urgence dans le nord-est, surveillé par des avions américains (Etats de Borno, Adamawa et Yobé). Les autorités ne se sont pas privées de communiquer sur l'arrestation de 5 suspects dans l'attentat du 14 avril qui avait fait 75 morts dans une gare routière en périphérie de la capitale, Abuja.



Le président nigérian Goodluck Jonathan REUTERS/ Daniel Munoz
Le président nigérian Goodluck Jonathan REUTERS/ Daniel Munoz

Les 5 personnes arrêtées pour leur rôle présumé dans l'attentat du 14 avril à la gare routière de Nyanya ont été présentés aux journalistes qui ont pu leur poser des questions, rapporte la presse nigérianne. L'un d'eux a été arrêté dans l'Etat de Kaduna, au nord d'Abuja, et a dénoncé plusieurs de ses collègues, dont Mohammed Ishak. Il travaillait dans une clinique, qui servait de base pour les activités clandestines de Boko Haram dans la capitale.

C'est tout du moins ce qui ressort des interrogatoires avec les détenus. Le récit des suspects a permis à l'armée et à la police nigérianne d'identifier les deux commanditaires de l'attentat, Rufai Tsiga et Aminu Ogwuche. Ils sont visés par un avis de recherche.

Les photos des hommes ont été montrées à la presse. Marylin Ogar, la porte-parole du département des services de sécurité de l'Etat, a annoncé une récompense de 25 millions de nairas, soit 110 000 euros, pour toute information susceptible de conduire à leur arrestation. Aminu Ogwuche, l'un des deux recherchés, est un ancien membre des renseignements militaires. Selon les autorités, il a déjà fait un séjour en prison, en 2011, en raison de ses liens avec une entreprise terroriste.


La lutte contre Boko Haram fera l'objet d'une réunion samedi à l'Elysée à Paris, en présence du président nigérian et des quatre chefs d'Etats qui partagent une frontière avec le Nigéria, c'est à dire le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Bénin.

Source : Rfi.fr
 



Mercredi 14 Mai 2014 - 09:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter