«Le Niokolo Koba n’est plus une attraction touristique» renseigne un guide touristique.



Le président des guides touristiques de la région de Tambacounda est revenu sur les difficultés du secteur touristique au niveau de la région. Mamadou Camara demande par exemple aux autorités de prendre des dispositions nécessaires pour réhabiliter le parc national de Niokolo Koba.



«Le Niokolo Koba n’est plus une attraction touristique» renseigne un guide touristique.



En marge de la rencontre entre le Ministre du tourisme et de l’artisanat Thierno Lô et l’association des guides touristiques du Sénégal ce lundi 05 juillet, le Président des guides touristique de la région de Tambacounda Mamadou Camara a attiré l’attention des et des autres sur la situation du parc de Niokolo Koba : «le parc national Niokolo Koba n’est plus une attraction touristique car depuis presque deux ans l’UNESCO, l’a déclaré patrimoine historique en péril». Il a fait comprendre que cette déclaration est due au fait que «les animaux sont entrain de mourir et le parc est entrain de perdre de sa valeur».

De l’avis de M. Camara «tout ceci a besoin d’une réorganisation qui doit aboutir à une collaboration entre le Ministère du tourisme et de l’artisanat et celui de l’environnement». Il a aussi souligné que «pour remédier à cette situation et faire de cette région une attraction touristique comme dans le passé il va falloir que les autorités soient beaucoup plus attentionnées sur les difficultés que traverse le parc national Niokolo Koba aujourd’hui».

«Avec la présence des ethnies bassari et bédique qui sont des spécificités dans la culture africaine», Mamadou Camara rappelle que, « la région peut-être un réservoir touristique à travers sa diversité culturelle ». Pour cette raison il a demandé une plus grande sensibilisation afin de valoriser ce secteur dans la région du Sénégal Oriental.

Ibrahima DIABY (stagiaire)

Lundi 5 Juillet 2010 - 18:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter