Le PDS répond à Cheikh Diallo: la fameuse lettre des avocats de Karim au « DG » de CD Média



L’ancien conseiller en communication de Wade-fils alors Président de l’Agence Nationale pour l’Organisation de la Conférence Islamique (ANOCI) sert qu’il s’agit d’une mise en demeure. Que nenni, récuse le Parti Démocratique Sénégalais (PDS). En effet, la réplique dudit parti n’a pas tardé, à l’endroit de Cheikh Diallo, témoin du jour dans le cadre du procès du siècle. Il s’est dit mis en demeure par Karim Wade, après que ce dernier a été mis en demeure par la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI).


Précision des libéraux par la voix de Mayoro Faye, «ce n'est pas une lettre de mise en demeure comme l'avance Cheikh Diallo mais plutôt une lettre d'information ». La lettre en pièce jointe.

scan0042__1_.pdf scan0042 (1).pdf  (402.33 Ko)



Lundi 20 Octobre 2014 - 21:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter