Le PM, Abdoul Mbaye: « C’est Dieu qui donne le pouvoir et c’est Lui seul qui peut y mettre fin »

Abdoul Mbaye partira ou ne partira pas de la Primature. Le premier ministre solde ses comptes. « C’est Dieu qui donne le pouvoir et c’est Lui seul qui peut y mettre fin », répond à ses détracteurs, Abdoul Mbaye qui tient par ailleurs à leur préciser que « le Yoonu Yokkuté est » bel et bien « en marche ».



Le PM, Abdoul Mbaye: « C’est Dieu qui donne le pouvoir et c’est Lui seul qui peut y mettre fin »
« C’est Dieu qui donne le pouvoir et c’est à Lui qu’il revient le privilège d’y mettre fin. Et quand, Il en décide ainsi, personne n’y peut rien. Le pouvoir, ce n’est pas pour se servir mais pour se servir. Le pourvoir qui vient de Dieu, on ne doit pas l’utiliser à d’autres fins. Quand le pouvoir vient de Dieu, ce que doit faire celui qui en est dépositaire, c’est d’aider, de soutenir et d’améliorer les conditions des populations pour lesquelles Dieu vous a choisi de mettre fin aux souffrances des populations », assène le premier ministre qui poursuit ses propos.

« Le gouvernement a décidé de réaliser des autoponts à ces endroits précis avec un objectif de faire tendre à la baisse les 100 milliards de F CFA que la congestion sur les voies de circulation engendre comme coûts chaque année. Ces autoponts ne sont qu’un jalon dans la politique globale du gouvernement », lâche-t-il à l’occasion du lancement des travaux à Keur Massar et Thiaroye au cours duquel, il ne manque pas d’enfoncer le clou.

« Le Yoonu Yokkuté est en marche. Nous sommes en train de vivre le plus important programme routier du Sénégal qui n’a jamais eu autant de projets routiers et autoroutiers en cours d’exécution ou en cours de préparation », sur les colonnes du journal « L’As » où ajoute, le chef du gouvernement «le président Sall nous a demandés de lutter contre la spéculation qui provoque la hausse des prix et celle du coût de la vie » et de « rendre la vie plus facile à nos concitoyens ».

Ce qui passe, nécessairement par « la réduction du temps de trajet, également par les économies que réalisent les transporteurs », selon Abdoul Mbaye qui précise que « le chef de l’Etat a donné des instructions très fermes  de ne construire que des ouvrages de qualité, plaisants et surtout utiles qui rendent plus commodes la vie des citoyens ».


Mercredi 10 Juillet 2013 - 13:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter