Le PSG au coeur de la guerre des goals

Après Sirigu, c'est au tour de Nicolas Douchez de contester un choix de Laurent Blanc, comme le révèle L'Equipe. Le gardien numéro 3 du PSG a refusé d'être sur le banc de touche face à Saint-Etienne ce soir.



Salvatore Sirigu sera titulaire ce soir pour le PSG en Coupe de la Ligue face à Saint-Étienne. Laurent Blanc l’a confirmé hier en conférence de presse. Ce qu’il ne pouvait pas annoncer par contre, c’était l’identité du gardien mis sur le banc de touche. Désireux de faire souffler Kevin Trapp, l’entraîneur du PSG voulait du coup promouvoir Nicolas Douchez, habituel numéro 3. Mais rien ne s’est passé comme prévu.

En effet, comme le raconte L’Équipe, Douchez a refusé de jouer le bouche-trou. « Nico a d’autant plus mal accepté la demande de Blanc qu’il semble ne pas avoir été prévenu et que le coach l’a convoqué sans ménagement pour la petite opposition. Il n’aurait pas agi ainsi avec Ibra », a ainsi expliqué une source anonyme, présente à l’entraînement d’hier, au quotidien sportif. Après Sirigu qui n’avait pas souhaité jouer face au Shakhtar Donetsk (pour ne pas se priver d’une Coupe d’Europe en cas de transfert), c’est au tour de Douchez de décliner une présence sur le banc de touche. Preuve que la situation à trois gardiens laisse des traces..
.
Dès lors, le mercato hivernal pourrait bien enlever une épine du pied de Laurent Blanc. Sauf que les prétendants ne se bousculeront pas, notamment pour Salvatore Sirigu, qui dispose d’un bon de sortie. Comme l’assure Le Parisien, l’AS Rome se présente comme une piste solide mais le salaire de l’international italien (400 000 euros bruts mensuels) reste un obstacle. De plus, le club de la Louve aurait coché le nom de jeunes gardiens prometteurs, comme Mattia Perin (Genoa) ou Alisson (gardien brésilien de 23 ans évoluant à l’Internacional). Rien n’assure totalement que le mercato hivernal viendra apaiser les tensions...
footmercato

Dior Niang

Mercredi 16 Décembre 2015 - 08:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter