Le PSG fait trembler Lille

En s'imposant 3-1 sur la pelouse de Lille, le PSG a battu le record de points sur une saison établi par Lyon en 2005-2006. Et fait trembler les Dogues qui devront attendre leur déplacement à Lorient pour s'assurer leur troisième place.



Le PSG fait trembler Lille
Un silence de mort s’est soudainement emparé du stade Pierre-Mauroy. Comme si les 48 000 spectateurs venus assister à Lille – PSG avaient compris que le deuxième but parisien inscrit par Lucas (65e) allait les contraindre à trembler jusqu’à la dernière journée. Malgré sa défaite concédée samedi soir face à une formation bis du PSG (1-3), le LOSC est toujours maître de son destin dans la lutte qui l’oppose à Saint-Etienne pour l’obtention de la troisième place. Mais cette deuxième contre-performance d’affilée, après son nul à Bastia (1-1), le place dans une configuration quasi identique à celle d’il y a quatre ans. A l’époque, les Dogues avaient été privés de la C1 au terme d’une défaite sur la pelouse de Lorient (1-2) lors de la 38e journée.Hasard du calendrier, les joueurs de René Girard (qui ont vu les Verts revenir à deux unités avec un goal-average favorable) joueront de nouveau leur avenir européen au Moustoir. A dix contre onze suite à l’expulsion de Martin (37e) pour un tacle maladroit sur Cabaye – touché à la malléole interne de la cheville droite et évacué sur civière -, les Dogues ont tout tenté en début de deuxième période pour s’épargner une telle issue. Mais Basa a manqué le cadre à deux reprises (57e, 58e), avant de voir sa troisième tentative de la tête repoussée par Sirigu (62e). Dans la foulée, un contre mené par Pastore et conclu par Lucas a sonné le glas des espoirs lillois (65e). Le Brésilien avait déjà été à l’origine de l’ouverture du score de Marquinhos (41e).

Tenu en échec par Sochaux (1-1), puis battu par Rennes (1-2), mercredi, le PSG s’en est donc remis aux «oubliés» de la liste des 23 Brésiliens pour retrouver le chemin du succès. Un succès qui lui permet de battre le record de points sur une saison établi par Lyon lors de la saison 2005-2006. Et qui a été agrémenté d’un troisième but signé Matuidi après une action initiée… par Lucas à la 82e. Si Lille a profité du manque de maîtrise du double champion de France, mais surtout d’une perte de balle de Verratti pour réduire la marque par Delaplace en fin de match (89e), il était déjà trop tard. Il lui reste un match pour valider sa présence au tour préliminaire de la prochaine C1. Et chasser les spectres de la saison 2009-2010…

Source : Francefoot


Dimanche 11 Mai 2014 - 03:09



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter