Le Palais renoue avec la pagaille: Macky Sall inaugure sa permanence à la présidence

Le palais de la République a abrité hier, lundi 1er juillet, un grand rassemblement de « remerciement » au chef de l’Etat, Macky Sall, relativement, entre autres, l’adoption de la loi sur la nationalité autorisant les femmes à donner la nationalité à leur conjoint ou leurs enfants. Organisée par le ministre de la Femme, cette manifestation aux allures d’un méga meeting, a vu la forte mobilisation des femmes qui rappelle le temps du pape de Sopi, Me Abdoulaye Wade. Le chef de l’Etat, Macky Sall a réitéré, à l’occasion de ce «méga meeting», son engagement de doter chaque famille d’une bourse familiale.



Le Palais renoue avec la pagaille: Macky Sall inaugure sa permanence à la présidence
Les veilles pratiques libérales qui avaient fait du palais de la République une permanence bis du Parti démocratique sénégalais (pds), avec un Me Wade au faîte de sa puissance, seraient-elles en passe d’être ressuscitées sous le régime de Macky Sall ? Tout porte à le croire avec le méga meeting de « remerciements » qui a été organisé hier, lundi 1er juillet au palais de la République à l’endroit du chef de l’Etat et non moins président de l’Alliance pour la République (Apr), Macky Sall. Elles étaient environs 2000 femmes à répondre présentes à ce premier rassemblement du genre au palais de la République sous l’air Macky Sall, selon le coordonnateur de la cellule de communication de la présidence, Souleymane Jules Diop.

Initialement prévu à la salle des banquets du palais, cette salle s’est vite révélée trop petite pour contenir cette marrée humaine de femmes dont une grande partie a été retenue sur l’esplanade du building administratif, faute de place à l’intérieur du palais. Face donc à cette indisponibilité de la salle des banquets dont la capacité d’accueil est de 200 places, c’est sur l’esplanade de la première institution de la République que s’est déroulé le face à face entre le président Sall et ces femmes mobilisées par leur ministre de tutelle, Mariama Sarr. «C’est une manifestation que nous avons improvisé avec Jules Diop, sinon  on allait la tenir au Cices», a-t-elle lancé au chef de l’Etat, entouré de son  chef de cabinet et du ministre de l’Economie et des finances, Amadou Kane.

Prenant tour à tour la parole, la ministre de l’Elevage, Aminata Mbengue Ndiaye, Marieme Badiane, présidente des femmes de l’Apr et Awa Gueye, 1ère vice-présidente de l’Assemblée nationale, ont toutes adressé leurs remerciements et ceux, disent-elles, de toutes les femmes Sénégalaises, au Président Macky Sall. Elles ont présenté ce dernier comme un combattant pour l’émancipation de la femme sénégalaise. L’application effective de la loi sur la parité aux dernières législatives et dans les commissions du conseil économique social et environnemental et l’adoption de la loi sur la nationalité qui autorise les femmes à donner la nationalité à leur conjoint  ou leurs enfants, sont les raisons évoquées par ces femmes  pour motiver la tenue de ce meeting au palais de la République.

En marge de cette rencontre, ces porte- paroles du jour de la femme sénégalaise ne se sont pas seulement contentées de remercier le chef de l’Etat. Elles l’ont invité à élargir la responsabilité parentale aux femmes, mais également à ouvrir la voie à l’accès à la terre aux femmes dans le cadre du projet de la réforme foncière.

Prenant la parole, Macky Sall a indiqué que les mesures prises par son régime dans le cadre de l’application de la loi sur la parité et la loi sur la nationalité ne sont qu’une injustice réparée, une justice rendue à la femme sénégalaise. Et que ces actions ne sont pas seulement une victoire pour les femmes mais pour toute la nation sénégalaise. «L’émancipation de la femme est celle de toute la famille. Vous êtes les gardiennes de notre bien-être», a-t-il lancé à cette foule acquise à sa cause qui scandait des slogans favorables au Président de l’Apr.

Le chef de l’Etat a également saisi cette occasion pour réaffirmer son engagement de doter à chaque famille une bourse. Cette mesure dont le montant initial est de 5 milliards sera selon lui, effective dans les prochains jours. Macky Sall a également fait savoir en marge de ce premier face à face avec des femmes acquises à sa cause, au palais de la République, qu’il appuiera les organisations féminines au plan  institutionnel. Et cela en dehors du financement dont   bénéficient ces dernières de la part de l’Etat. Le ministre de l’Economie et des finances est chargé d’étudier les voies et moyens de la faisabilité de ce nouvel engagement le liant aux femmes.
Nando Cabral GOMIS Sud quotidien
 

Nando Cabral GOMIS Sud quotidien

Mardi 2 Juillet 2013 - 09:15




1.Posté par Ciré Balley DIALLO Président Antenne Régionale "S.O.S. Consommateurs" THIES le 03/07/2013 02:01
C'EST LE PALAIS DE LA RÉPUBLIQUE ET DU PEUPLE ...OU TOUT SIMPLEMENT " LE PALAIS DU PEUPLE "...IL YA VRAIMENT PLUS IMPORTANT ET PLUS URGENT : LA GUERRE POUR LA BAISSE DES PRIX DES DENRÉES , LA QUALITÉ DES PRODUITS DE CONSOMMATION ET DES SERVICES , LE RETOUR DE-FI-NI -TIF A NOS VALEURS ...TOUT LE RESTE N'EST QUE SPÉCULATION...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter