Le Pds au bord du gouffre : l’exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup à l’origine du malaise

Le Pds a exclu de ses rangs Pape Samba Mboup et Farba Senghor, deux figures emblématiques de ce parti. Mais cette décision a été prise lors d’une réunion houleuse de la Direction du parti, marquée par le désaccord de militants de la première heure tels que Abdoulaye Faye ou encore Samuel Sarr.



Le Pds au bord du gouffre : l’exclusion de Farba Senghor et Pape Samba Mboup à l’origine du malaise
«Il y a assez de charges conte vous et je sais que je ne peux pas vous guérir de vos activités fractionnistes que vous reproche la Direction du parti. Ne vous réclamez plus de moi ». Ce sont par ces propos que le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds), Me Abdoulaye Wade a mis fin à son compagnonnage avec Farba Senghor et son ex chef de Cabinet Pape Samba Mboup.

Cependant, cette décision ne fait pas l’objet d’un consensus au sein de la formation libérale. En effet, si on en croit Libération, Aïda Mbodj qui a initié un mouvement et compte aller seule ou avec le Pds aux Législatives a purement et simplement boycotté la rencontre.

Une autre figure emblématique de la formation de Me Wade qui n’a pas donné son aval pour ces exclusions c’est Abdoulaye Faye. Ce membre fondateur du Pds a opposé une  fin de non-recevoir à cette requête en votant non.

Quatre autres libéraux dont le porte-parole du parti, Babacar Gaye se sont abstenus marquant leur refus de cautionner un tel acte contre des personnalités qui n’ont connu d’autres parti que le Pds.

Quant à Samuel Sarr, il s’est tout simplement rebellé contre un tel acte de «fratricide », car, ne pouvant pas concevoir qu’«un frère » tel que Pape Samba Mboup qui a tout donné pour le Pds soit écarté sur ce que Farba Senghor considère comme une manigance de Karim Wade.

Ousmane Demba Kane

Mardi 28 Mars 2017 - 10:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter