Le Peuple a-t-il regretté la défaite du Pape du Sopi en 2012?



Le Peuple a-t-il regretté la défaite du Pape du Sopi  en 2012?
 Des milliers de jeunes ont accueilli l’ancien président de la République du Sénégal, Abdoulaye Wade qui est arrivé vendredi à Dakar après deux ans d’absence du territoire national. Ces jeunes ont-ils pardonné l’ancien président qui, il y a deux ans de cela,, a été battu par l’actuel chef de l’Etat avec 65% des suffrages ? En tout cas, les slogans hostiles au nouveau régime ont fusé de partout, de l’aéroport à la permanence, Oumar Lamine Badji. « Monsieur le président, nous avons commis des erreurs en choisissant un autre à votre place. Nous regrettons », ont entonné des jeunes surexcités qui, de 14 heures à 0h30, ont pris d’assaut la permanence Oumar Lamine Badji.


D’autres jeunes venant des quartiers empruntés par le convoi de l’ancien président ont ovationné le « Pape du Sopi ». Certains n’ont pas manqué d’exprimer leur déception à l’endroit du nouveau régime. L’ancien président a compris cette amertume en mettant en exergue les difficultés de ces jeunes. « Je me suis absenté pour ne pas gêner mon successeur. Il est le seul responsable de son absence de résultats.


J’ai senti à distance les souffrances du peuple. Les étudiants privés de tous les avantages que j’avais donnés », a lancé Me Wade. Que les jeunes aient pardonné ou pas l’ancien président, force est de constater qu’ils ne sont content pas du nouveau régime. Macky Sall et ses collaborateurs doivent décrypter cela en renforçant les actions faites à l’endroit des jeunes pour mettre fin à leur difficulté. D’une manière générale en prenant des mesures pour soulager les populations. Une autre lecture poussera davantage les jeunes à rejeter le régime de Sall qui a pourtant pris des mesures que les populations ont jugées salutaires : couverture maladie universelle, baisse des loyers, bourse de sécurité familiale, etc.

Issa Ndiaye

Samedi 26 Avril 2014 - 12:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter