Le Portugal et Ronaldo en démonstration

Accroché l'espace d'une mi-temps, le Portugal a enregistré mercredi soir à Leiria une victoire convaincante contre le Cameroun (5-1). En inscrivant un doublé (21e et 84e), Cristiano Ronaldo est devenu le meilleur buteur de l'histoire de la sélection lusitanienne, avec 49 réalisations en 110 sélections.



Cristiano Ronaldo est habitué à marquer l’histoire, à l’écrire aussi. En club, l’attaquant portugais a déjà remporté la plus prestigieuse des compétitions, la Ligue des champions (en 2008, avec Manchester United). Sur un plan individuel, il compte déjà deux Ballons d’or à son palmarès (2008 et 2013), et jusqu’aux révélations sur le transfert de Neymar au Barça, il restait le joueur le plus cher de l’histoire, lors de son arrivée au Real Madrid en 2009.

Depuis ce mercredi, et une rencontre amicale face au Cameroun (5-1), disputée à Leiria, l’attaquant du Real Madrid peut se targuer d’un nouveau fait d’armes. En inscrivant un doublé (1-0, 21e, puis 5-1, 84e), Ronaldo est devenu le meilleur buteur du Portugal, avec 49 buts en 110 sélections. Il détrône l'ex-Parisien Pauleta et ses 47 réalisations en 88 capes. Au Brésil, Cristiano Ronaldo sera le véritable guide d’une sélection lusitanienne amenée à défier l’Allemagne, le Ghana et les États-Unis dans un groupe G ultra-relevé. Le Cameroun, aussi, aura fort à faire en phase de groupes, face au Brésil, au Mexique et à la Croatie dans le groupe A. Et vu sa prestation ce mercredi, il y a de quoi s'inquiéter pour les Lions indomptables...
 
Le cuisant revers concédé en terre portugaise – buts de Meireles (2-1, 66e), Coentrao (3-1, 67e) et Edinho (4-1, 77e) en plus du doublé de CR7 – devrait suffire à alerter les Camerounais sur les chantiers à régler d’ici juin. Certes, le Cameroun s'est effondré après les sorties de Nkoulou (46e) puis Chedjou (71e), deux des piliers de sa défense, mais les – trop nombreux – espaces laissés derrière interrogent sur la solidité du bloc camerounais. Devant, Eto’o a traversé la partie sans marquer, le Lorientais Vincent Aboubakar inscrivant e but de l’égalisation (1-1, 43e). Peut-être la seule satisfaction camerounaise de la soirée...

Source : Francefotball
 

Dépêche

Jeudi 6 Mars 2014 - 01:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter