Le Premier ministre tunisien quitte ses fonctions

En Tunisie, Ali Larayedh, le Premier ministre issu du parti Ennahda a annoncé sa démission alors que le pays est de nouveau frappé par des troubles sociaux et des émeutes. Cette démission pourrait favoriser l'apaisement.



Ali Larayedh a remis sa démission au président Marzouki. Une démission conforme à un accord conclu entre la coalition au pouvoir et les partis d'opposition, accord qui doit permettre de sortir le pays de la crise politique qu'il traverse depuis plusieurs mois.

Après l’assassinat de l’opposant Mohamad Brahmi en juillet dernier, le pays a plongé dans une grave crise politique. Pour l’en sortir, la plupart des partis tunisiens avaient signé un accord. Il prévoyait que dès la formation d’une instance électorale, une instance chargée d’organiser les prochaines élections, le gouvernement démissionnerait pour laisser la place à un cabinet d’indépendants.

Depuis mercredi c’est chose faite. On connaît aussi les prochaines étapes prévues par l’accord ainsi que l’identité du successeur du prochain premier-ministre. Il s’appelle Mehdi Jomaâ. Il était jusqu’à présent ministre de l’Industrie. D’ici 15 jours , il devrait former ce cabinet de personnalités indépendantes et le soumettre au vote de l’assemblée nationale constituante.

Une fois aux commande, ce gouvernement sera chargé de gérer les affaires courantes du pays et de le mener jusqu’aux élections législatives et présidentielles prévues cette année.


RTBF

Vendredi 10 Janvier 2014 - 09:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter