« Le Président Macky SALL n’a pas besoin de Premier Ministre », Ansoumana Dione



« Le Président Macky SALL n’a pas besoin de Premier Ministre », Ansoumana Dione
Tel est l’avis du Président de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) qui dit non à un nouveau Premier Ministre : « Non, vu la gravité de la situation au Sénégal ou d’énormes problèmes subsistent encore dans presque tous les domaines d’activités, mais plus particulièrement, la Santé, l’Education, l’Agriculture, l’Economie, pour ne citer que cela  qui se trouvent  être les secteurs clefs du développement, le Président de la République, Son Excellence Monsieur Macky SALL peut, bien sûr, se passer d’un Premier Ministre, jusqu’à nouvelle ordre. Ceci, pour qu’il puisse véritablement piloter lui-même, en bon capitaine, les dossiers du pays, pratiquement, tous brulants, en sa qualité de seul Chef d’Etat élu par les sénégalais et qui, d’ici quelques années seulement, devra rendre personnellement compte de sa gestion.
 
 
Et, cela lui permettra de mieux s’occuper véritablement des problèmes des populations dont il s’était engagé d’être exclusivement à leurs services, lors de sa prestation de serment, suite à son accession à la Magistrature suprême. D’ailleurs, combien de fois, ne s’est-il pas vu interpellé sur de nombreux dossiers sur lesquels beaucoup de ses actuels Ministres ont totalement échoué sans qu’il ne n’intervienne une seule fois pour y apporter les solutions nécessaires ».
 
 
Mieux, dit-il, « S’agissant de la composition du Gouvernement qu’il va mettre en place, il devra présenter aux sénégalais de nouvelles têtes puisqu’il n’est pas sans savoir qu’une équipe incapable de produire des résultats, pour ne pas dire, qui ne peut pas gagner, doit être renouvelée, non seulement pour redonner confiance et espoir à ces compatriotes, mais aussi et surtout, pour prouver qu’il compte se mettre désormais, maintenant, au chevet de leurs préoccupations. Aussi, à propos de la configuration et de l’appellation de certains départements ministériels, beaucoup de changements importants sont nécessaires afin d’éviter certains désagréments, notés dans la bonne marche des affaires de l’Etat ».
 
 
Pour finir, Ansoumana Dione appelle, « tout le peuple sénégalais, en ce mois bénit de ramadan, de se mobiliser aux côtés du Chef de l’Etat, pour l’aider bien sûr, dans l’intérêt supérieur de la nation, pour faire sortir notre cher pays, le Sénégal de cette terrible situation dans laquelle il se trouve présentement. Aussi, faudrait-il qu’il accepte également, en tant que Gardien de la Constitution, de bien vouloir faire appelle à toutes les forces vives de la nation afin que nous puissions tous ensemble relever, les nombreux grands défis qui nous interpellent ».     


Samedi 5 Juillet 2014 - 13:27



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter