Le Président de Bokk Guis Guis sur l’affaire Sonko : «C’est une dictature rampante de Macky Sall et il faut l'arrêter»



Le Président de Bokk Guis Guis sur l’affaire Sonko : «C’est une dictature rampante de Macky Sall et il faut l'arrêter»
Le président du parti politique Bokk Guis Guis n’a pas raté le président de l’Alliance pour la République par ailleurs chef de l’Etat. Pape Diop accuse Macky Sall de mettre en pratique ses déclarations réduire l’opposition à sa plus simple expression et de menacer les libertés d’expression.

 «Tous les sénégalais ont remarqué une tentative de museler les citoyens. On est en train de bâillonner leurs libertés individuelles et collectives. On interdit à l’opposition de tenir des manifestations. On convoque des responsables politiques à la police ou à la gendarmerie. On essaie d’intimider les gens, il y a une dictature rampante qu’il faut arrêter», fulmine Pape Diop.

Interpellé sur l’affaire Ousmane Sonko qui occupe la une de l’actualité, le président Pape Diop dit apporter tout son soutien à l’inspecteur des Impôts et domaines, l’ancien président du Senat note que "c’est encore une tentative de musellement qui ne passera pas, car Sonko est un sénégalais qui doit à  l’image de tous ses autres compatriotes, donner son opinion sur la marche du pays"

Pape Diop a fait cette déclaration à la sortie de la visite qu’il a rendu au Khalife général des mourides, Serigne Sidi Moukhtar Mbacké qui séjourne à Dakar pour accompagner et prier pour les pèlerins qu’il convoie chaque année aux Lieux Saints de l’Islam.     

Khadim FALL

Jeudi 25 Août 2016 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter