Le Procureur spécial a demandé prématurément la levée de l’immunité des trois députés ?

La traque des biens mal acquis continue de rester au cœur de l’actualité sénégalaise. Seulement comme depuis le début des enquêtes menées contre des anciens dignitaires de l’ancien régime, les contradictions sur les procédures sont aussi au cœur du débat.



Le Procureur spécial a demandé prématurément la levée de l’immunité des trois députés ?
Invité de l’émission remue-ménage de la Rfm ce dimanche, Me Assane Dioma NDIAYE de la Ligue sénégalaise des droits de l’homme qui dit ne pas être au courant d’une information concernant une mise en demeure explique qu’il fallait attendre de servir cette mise en demeure pour avoir l’opportunité de poursuite avant de demander la levée de l’immunité parlementaire. Me NDIAYE qui pense que le Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement illicite a pris cette démarche peut-être par courtoisie républicaine. Mais textuellement il soutient qu’il faut des opportunités de poursuite avant de demander la levée de l’immunité, de là il conclut qu’il a demandé de façon prématurée la levée de l’immunité parlementaire des trois députés.

Me Issa FALL qui était en face de Me NDIAYE pour sa part soutient que la mise en demeure déclenche la procédure pénale ce qui justifie donc la levée de l’immunité, il est plus indiqué selon lui de lever l’immunité avant de servir une mise ne demeure.


Dimanche 13 Janvier 2013 - 12:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter