Le Real passe Manchester avec une énorme polémique à la clé

Le carton rouge improbable sorti à l’encontre de Nani a fait basculer le match entre Manchester United et le Real Madrid. Les Anglais, qui menaient, se sont finalement inclinés 1-2 et se retrouvent éliminés. Dortmund sort Donetsk facilement.



Le Real passe Manchester avec une énorme polémique à la clé
Annoncé comme une finale avant l’heure, ce Manchester United – Real Madrid offrait surtout une place en quart de finale à son vainqueur, après le 1-1 de l’aller en Espagne. Et les 22 acteurs, sans Benzema ou Rooney notamment, peinaient à faire la différence dans la zone de vérité en première période. Diego Lopez était suppléé par son poteau sur une tête de Vidic sur corner (20e) mais les occasions nettes étaient rares, tandis que Cristiano Ronaldo par exemple, ne touchait qu’un seul ballon dans la surface de son ancien club en 45 minutes. De Gea sortait bien devant Higuain pour boucher l’angle (32e), tandis que Lopez s’employait sur une double occasion de Van Persie et un Welbeck très en jambes (34e).

Après la pause, la maitrise du ballon était madrilène, mais Manchester tenait sans problème et passait même devant sur un centre en force de Nani, dévié par Welbeck puis Sergio Ramos dans son but (1-0, 48e). Tout se présentait impeccablement pour MU, jusqu’à un énorme coup de théâtre. Sur une relance aérienne, Nani tentait un contrôle aérien mais touchait Arbeloa avec son pied en avant, récoltant un carton rouge surréaliste pour ce jeu dangereux (56e). Ferguson en était fou sur le bord du terrain. Dès lors, le scénario changeait totalement et Modric égalisait rapidement d’une frappe surpuissante poteau rentrant (1-1, 66e). Les Red Devils accusaient le coup, et sur un centre tendu d’Higuain, Cristiano Ronaldo poussait la balle au fond dans un angle fermé pour assommer Old Trafford (1-2, 69e). Les Mancuniens tentaient de pousser pour un improbable renversement de situation, mais Lopez multipliait les exploits incroyables à cinq reprises, tandis qu'un pénalty pour une faute de Ramos sur Evra était oublié (91e). En face, Kaka trouvait lui le poteau (89e). Ainsi, le dernier représentant anglais quittait déjà la compétition, au terme d’un match qui a clairement basculé avec ce carton rouge qui n’a pas fini de faire parler.

A Dortmund, Donetsk n’a pas tenu sous la pression du Borussia et le club allemand est allé logiquement chercher son billet pour les quarts de finale. Le 2-2 obtenu en Ukraine plaçait déjà les joueurs de la Ruhr dans de bonnes dispositions, mais Santana de la tête sur corner (1-0, 31e), puis Lewandowski d’une reprise de près sur un centre de Götze (2-0, 37e) ont permis au Borussia de faire la différence. Au final, les Allemands s’imposent même 3-0 pour valider facilement leur billet.
Source: Foot001.com


Mercredi 6 Mars 2013 - 11:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter