Le Réseau Dolel Mimi (RDM) menace Me El Hadji Diouf : « Nous ferons face à toute tentative de déstabilisation… »



Réuni le Mardi 26 Aout 2014 à Grand-Yoff,  le Comité d’Initiative du Réseau Dolel Mimi (RDM) a examiné, entre autres questions inscrites à son ordre du jour, la Situation Politique Nationale. Abordant ce point, le Réseau Dolel Mimi s’est appesanti sur  les derniers développements  de l’affaire Habré avec notamment la décision de Maitre El Hadji Diouf de porter plainte contre Mme Aminata Touré auprès de la cour de la CEDEAO pour illégalité supposée de la mise en place des Chambres Africaines Extraordinaires chargées de juger Hisséne Habré. Appréciant la sortie du conseil de Habré, le Réseau Dolel Mimi se dit surpris par la nouvelle posture de sous-traitant politique dont Maitre El Dadji Diouf fait montre ces derniers jours.

 
A travers ses affabulations, selon les partisans d’Aminata Touré, «Maitre El hadji Diouf a fini d’endosser au grand jour le rôle de cheval de Troie des forces tapies dans l’ombre dont le seul objectif est la liquidation politique de Mme Aminata Touré ». Pire, dénoncent-ils : « Par le biais de cette plainte, Maitre El Hadji Diouf cherche à instrumentaliser la justice en utilisant le dossier de ses clients  à des fins de règlements de comptes politiques, servant ainsi de main invisible aux détracteurs de l’ex-premier ministre, tapies dans l’ombre. C’est cela le véritable mobile de la plainte de cet homme dont la haine légendaire à l’égard de Mimi Touré n’est plus à démontrer. Tout le reste n’est que leurres et lueurs. Cette posture de Maitre El Hadji Diouf n’étonne plus».
 

RDM ne rate pas la robe noire dans un communiqué. «Député autoproclamé du peuple, ce dernier a fini de s‘agenouiller piteusement devant le bol du plus fort reste pour retourner à l’hémicycle. Depuis, relégué aux accessoires des magasins de l’histoire par le peuple sénégalais, les raccourcis sont devenus la voie idéale pour revenir aux affaires en versant dans la sous-traitance politique dans le cadre de la liquidation politique de Mme Aminata Touré. Hélas, C’est peine perdue, Maitre. Ces affabulations n’entameront pas l’image positive dont jouit Aminata Touré auprès de l’écrasante majorité des sénégalais».

 
Mais en ce qui le concerne, prévient le comité d’initiative du réseau, nous ferons « face désormais à toutes tentatives de déstabilisation de son leader, orchestrées par ces chasseurs de prime et leurs commanditaires tapis dans l’ombre».    


Mercredi 3 Septembre 2014 - 13:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter