Le Rock des Parcelles corrige et terrasse Eumeu Sène avec une technique pure

Après près de 20 minutes de combat, Modou Lô prend un ascendant psychologique. Le Roc des Parcelles souvent en mauvaise posture a envoyé trois fois Eumeu Sène chez Ardo (le médecin). Le chef de file de l'écurie "Tay Shinger" blessé à l’œil gauche et droite a eu deux avertissements. Il a tenté en vain de se saisir de la taille de son adversaire mais c'est sans compter face à la ténacité du lutteur surnommé "kharagne lo (l'expert, le surdoué". Eumeu Séne a pu se saisir à deux reprises de la jambe droite de son challenger mais n'a pu faire grand chose. Le Rock des Parcelles le roue de coups. Le visage tuméfié, les yeux ensanglantés, Le lutteur de Pikine essoufflé a eu un moment d'inattention qui lui a été fatal.



Le Rock des Parcelles corrige et terrasse Eumeu Sène avec une technique pure
Ce fut long mais très passionnant. La technique a parlé lors de ce combat entre Modou Lo et Eumeu Sène. Il y a eu des coups mais aussi des techniques de lutte traditionnelle mais surtout de l'endurance. Le Rock des Parcelles ne s'est pas précipité et a attendu froidement son adversaire tout lui balançant tout au long du combat des coups. Des taloches qui ont sérieusement amoché le visage de leader de l'écurie de "Tay Shinguer" de Pikine. Eumeu Sène a été à deux reprises chez le médecin.
 
Modou  s'est enfin lancé sur la pelouse du stade. Comme à l’accoutumé, les batteurs, lui servent son mythique "Bakk". Sous cette harmonie de rythme endiablé du "Ababacar ababacar mbaye modou lo" l'enfant des parcelles assainies enchaine sa chorégraphie dans une parfaite symétrie des gestes.


 Les supporters en délires, répondent par moment dans un tollé d'acclamations. Ils n'en attendaient pas moins de leur idole. Mod'  scandent-ils en chœurs  toujours. Il est plus que jamais adulés. Ensuite, c'est autour des salutations et des moments de communion avec les clubs de supporters arrivés par milliers de tous les coins du pays.


Après avoir assisté à des scènes de liesses dans son fief aux parcelles assainies, Modou , est arrivé au stade Demba Diop où aura lieu son combat avec Eumeu Séne. Convoqué à 17 heures, juste après son adversaire, le leader de Rock Énergie est arrivé au stade à 15h 30 mn. Une preuve qu'il est en confiance?


Malgré, les pronostics sur les médias qui ne sont pas en sa faveur, Modou , n'a pas hésité pour prendre une heure et demie d'avance sur sa convocation. Le combat est parti pour battre tous les records d'affluence et d'ambiance.




Escorte par une file de motos depuis la sortie de son domicile de Pikine, c'était les scènes des liesses sur le passage d'Eumeu Séne. Les cris des supporters déchaînés suivaient son cortège à travers les rues de la capitale. Rien n'est laissé au hasard, pour dérouler le tapis rouge au chef de file de l'écurie "Tay Shinger" en route vers le stade.




A la différence de son adversaire du jour, Eumeu Séne s'est présenté dans les délais, pour ne pas dire avec un peu de retard. C'est aux environs de 16 h 20 qu'il s'est présenté devant la porte du stade Demba Diop.


Dans la clameur et le tumulte des cris stridents des fanatiques, des Pikinois sans aucun doute, Eumeu, le commandant de Tay Shinger prend enfin ses galons de chef. Il se pavane, se gambade, s'amuse en esquissant par moment quelques pas de danse.
 

Il se trémousse par-ci, se cabre par là. En Bombant le torse, il envahit l'enceinte de l'arène. Sur un aller-retour, il tâte la cour dans laquelle il va livrer bataille dans quelques heures.
 
C'est à 19 h 30 que l'arbitre a donné le coup d'envoi. Les deux adversaires du jour s'offrent un round d'observation caractérisé par un balancement des bras.




L'arbitre intervient pour donner un avertissement aux protagonistes. Ce fut alors le déclenchement des hostilités. Suite à un rude corps à corps, Mod' Lô envoi son adversaire aux soins. La foule surexcitée exulte.


Après une dizaine de minutes d'affrontement, les lupercales de Modou renvoient Eumeu chez le médecin (Ardo). Dans cet affrontement sans merci, "Kharagne (l'expert)" comme l'appellent ses fans a fait passer à son adversaire un sale quart d'heure. C'est ensuite que Modou, génie farfadet de la lutte avec frappe, décide d'étaler son talent pur. Il realise sortir des pirouettes qu'on ne lui soupçonnait même pas pour sortir de l'emprise de Eumeu.


Les gradins du stade se réchauffent et les Pikinois se retrouvent dans la tourmente. Mod' Lo se met en confiance et prend de sérieuses options pour diriger le combat, bastonner et envoyer Eumeu dans les ténèbres.
 

Le Rock des parcelles a laissé son adversaire avec les yeux a moitie recouverts par de gros hématomes. C'est vrai que le combat était parti pour satisfaire les amateurs de luttes. Personne n'a été déçu, si ce n'est les acolytes de Eumeu Séne.


Vendredi 31 Janvier 2014 - 21:25



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter